Phare de Morsalines et l’alignement 267°

Phare de Morsalines et l’alignement 267°,

Encore un titre tarabiscoté vous allez me dire. C’est mon dernier jour sur le joli village de Saint-Vaast-la-Hougue. Toujours dans le département de la Manche dans la région du Cotentin. Dernier jour et premier jour de soleil, il était temps, bien que ce WX capricieux m’ait permis de réaliser de beaux clichés.

Lorsque vous arrivez de l’océan en direction du port de Saint-Vaast le parcours est périlleux.

Jetée musoir de St-Vaast-La-Hougue

Jetée musoir de St-Vaast-La-Hougue

Brise lames Extrémité d'entrée du port

Brise lames Extrémité d’entrée du port

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est bon de savoir lire une carte afin d’éviter les soucis. A marée basse et suivant les valeurs de coefficients, la baie se vide entièrement. Vous pouvez vous rendre sur l’île de Tatihou à pieds. Hormis le plateau rocheux du « Bout du Roc », une multitudes de parc ostréicoles parsèment la baie.

De jour pas de souci, le passage entre « l’île de Tatihou » et le « Fort de la Hougue » est balisé.

Feu du Fort de la Hougue

Feu du Fort de la Hougue

La Phare de Morsalines dans le fond de la Baie

La Phare de Morsalines dans le fond de la Baie

 

 

 

 

 

 

 

 

En nocturne c’est une autre version. Les navires mettent le cap au 267° et alignent le Phare de Morsalines avec le feu du Fort de La Hougue. Ensuite et seulement après le passage au Sud de la Cardinale « Le Gavendest », les embarcations virent sur tribord dans le secteur Blanc du phare de la jetée de Saint-Vaast. C’est le phare métallique à tête rouge et fût blanc sur le cliché au-dessus.

Le phare de Morsalines se situe sur une colline en retrait de 3250 mètres du Fort de la Hougue. Voila donc le terrain de jeu de l’activation du phare de Morsalines et l’alignement 267°.

Le jour « J »,

Le menu du jour sur cette petite commune de Morsalines est copieux pour ce dernier jour d’activation Radio-Amateur. Ce sera aussi mon premier jour avec du soleil

Tout d’abord :         Le phare de Morsalines référence FRA-365

Ensuite:                 Zone Flora Fauna Référence FFF-0028

Pour terminer:         Le locator est IN99IN

 

Petite cité d’environ 200 âmes, d’une surface de moins de 4 km2. Ce qui est bizarre c’est que, officiellement cette commune apparue au IXème siècle de notre ère, n’existe plus officiellement. En effet depuis le 1er janvier 2019 elle est rattachée à la commune voisine de Quettehou distante de deux kilomètres.

La route est simple, d’autant plus que la route à 7h30 du matin est plus que calme. Nous sommes à une semaine des grandes vacances.

Je sors de Saint-Vaast-La-Hougue en direction de Quettehou par la départementale N°1. Petit expresso sur la place du village qui se réveille tranquillement.

Je longe la côte en direction du Sud, par la D 14, vers Morsalines. Arrivé dans le village, tout en longueur, face à la mairie et le cimetière, j’attaque la côte sur la droite. Celle-ci sur un bon kilomètre à des passage à 16 %. Nous passons en quelques centaines de mètres de l’altitude 8 à 90 mètres.

Un moment, sur la gauche dans un virage, trois ouvertures dans la nature dense. Deux entrées de champs et un portail de propriété avec un accès partagé. Pourquoi ce terme ? Très simple, une chaîne, deux cadenas dont un dit »d’artillerie ». Qui dit « cadenas d’artillerie » dit accès à des services d’entretien de l’état, en règle général.

Et maintenant !

Petites précisions complémentaires pour les personnes désirant activer ce phare de Morsalines. Lorsque je suis arrivé en début de semaine, je visite en amont les futures activations. Je suis rentré au hasard dans une ferme afin de prendre des renseignements sur les propriétaires du champ de l’activité.

Dans ce terrain herbeux, il y a des animaux qui paissent. Je me suis engagé à respecter les lieux provisoires de mon hobby. Pas question de laisser une clôture ouverte par mégarde. Un peu d’attention vaut mieux que deux cartouches de 12.

Vue sur la baie et le fort de la Hougue

Vue sur la baie et le fort de la Hougue

Bel emplacement pour de la Radio

Bel emplacement pour de la Radio

 

 

 

 

 

 

 

 

La vue est magnifique, je vais passer une belle journée. Il reste à installer le matériel, une distance à respecter vis à vis du phare. Suivant l’association qui valide vos activités, cela va de 150 à 1000 mètres. En règle générale pas de minimum de contacts.

Pour le French Flora Fauna ou les châteaux c’est autre chose. En général c’est cent contacts pour une première activation et cinquante pour une ré-activation. Cela ne vous dispense pas lire le règlement proposé par le comité afin de ne pas pleurer sur une déconvenue éventuelle.

La station nichée dans la verdure

La station nichée dans la verdure

** Vue sur la Baie dans la brume de chaleur

** Vue sur la Baie dans la brume de chaleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La station,

Elle ne change pas et le WX du jour me facilite les choses. En revanche une roue de ma carriole est toujours à plat et je peine à rouler le matériel. Je prends la batterie la moins lourde, la 70 A/h de capacité.

** Morsalines l'ancien et l'actuel

** Morsalines l’ancien et l’actuel

Vue de la station à l'ombre

Vue de la station à l’ombre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n’ai que la matinée d’activation due en partie au nettoyage de mon bungalow de camping afin de le rendre propre avant de partir. Je compte émettre jusqu’à 13 heures, heure française.

Il 6h50 TU, c’est un exploit pour OHH, je ne commence jamais aussi tôt. Je sais que l’Ami Jean-Marie est en activation portable en ce moment. Il sera mon premier contact avant de repartir sur nos piles-up respectifs. Nous sommes tous les deux très attendus, nous en profitons pour nous faire de la pub chacun.

ça tire dans tous les sens jusqu’en Europe de l’Est. je commence donc sur 7144, après F5NLX, arrivent dans la foulée, ON4CCN, SP8LEP, ON4BB et Raymond F5LMK. Peu ou pas de brouillage à cette heure. Les perturbateurs volontaires ou pas, ne sont pas levés hihihi.

Après heure de trafique, j’engrange plus de quatre vingt contacts.

**Premier phare fabriqué par Sautter Harlé

**Premier phare fabriqué par Sautter Harlé

Calme et nature sur Morsalines

Calme et nature sur Morsalines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours occupé,

Les amis habituels passent me saluer, ils savent que je suis pour la semaine sur la région du Cotentin. Les outils multimédias sont devenus très utiles dans nos activités Radio-Amateur. En revanche c’est comme les épices en cuisine, il faut doser.

L’avantage avec ma personne est que, l’on ne s’ennuie pas. Soudain baisse de tension mes correspondants me passent des reports de 33/34, je vois ma tension de batterie à 10,8 volts. C’est fini plus d’énergie, je dois agir afin de continuer mon pile-up. Je coupe la station.

Phare de Morsalines vu du pré

Phare de Morsalines vu du pré

Phare de Morsalines

Phare de Morsalines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déplacement rapide vers le véhicule situé à deux cent mètres de là. J’ai ma 110 A/heure dans le coffre. Je vais devoir la transporter à pieds. Reconnexion rapide de la station et reprise des émissions sur 7144. Par chance la fréquence est libre, je suis à 150 contacts depuis ce matin et des copains français passent bien (59+).

Tout à une fin,

Je dois activer deux fréquences afin de valider les références. Je décide de passer sur le 20 mètres. Devant rentrer cet après-midi mon séjour sur le 14 Mhz sera rapide. La fréquence 14,244 mHz est libre et peu de bruit sur l’éther.

Je lance appel, rapidement IZ8DFO, 9A4FM, SA5BWE arrivent, le pile-up s’organise rapidement, les contacts défilent.

Je suis à deux cent contacts, il est temps d’arrêter car la QTR avance et la journée n’est pas finie.

Ainsi s’achève ma semaine d’activation de phares, Flora Fauna et Forts militaires dans la région de Saint-Vaast-la-Hougue. Le bilan est de plus de 600 contacts en dépit d’un WX peu coopératif…

Il ne me reste plus qu’à faire valider les activations auprès des responsables d’associations concernées.

Je compte bien retourner l’an prochain dans cette magnifique région du Cotentin.

Merci d’avoir parcouru cet article et au plaisir de se voir, s’écrire ou se lire, 73/44. Merci à tous les Yl, OM et Swl qui m’ont contacté ou suivis. Sans oublier Patrice de son Yonne verdoyante et ses 7 écluses pour ses rapports d’écoutes précieux et complets.

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire (Hergé)

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire (Hergé)

Pour visualiser une partie des ressources me permettant la rédaction de ces articles. Merci de cliquez ici

** Certains clichés sont réalisés à l’aide d’un télé-objectif (500 mm tamron, F5-6,3) sur trépied et Pentax K5.

Cap Lévi phare et Fort

Cap Lévi phare et fort, je suis toujours dans la belle région du Cotentin. Département de la Manche (50). Je vais commencer mon troisième jour d’activation Radio-Amateur.

Le WX du jour c’est un ciel plus clair, il n’y aura pas de pluie, en revanche, beaucoup de vent avec des pointes à 80 km/h sur le Cap Lévi. Cela promet une journée mouvementée.Cela fait quatre jours de réflexion sur l’endroit adéquate afin d’activer ce phare dans de bonnes conditions. Ce n’est pas de trop lorsque l’on active seul et en extérieur tout une journée. Et puis, c’est un loisir, ne l’oublions pas…

Phare du Cap Lévi côté des terres

Phare du Cap Lévi côté des terres

Phare du Cap Lévi côté océan

Phare du Cap Lévi côté océan

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous pouvez vous en douter, ce phare du Cap Lévi est d’après guerre. Il date de 1947, le précédent ayant subit le même sort que ses 180 collègues lumineux en 1944.

Le menu du jour,

Le menu du jour sur cette petite commune de Fermanville est copieux. Petite commune d’environ 1400 âmes blotties dans la verdure et ses vallons.

Tout d’abord :         Le phare du Cap Lévi référence FRA-080

Ensuite:                 Zone Flora Fauna Référence FFF-2675

Enfin:                     Le fort du Cap Lévi Référence DFCF 50-015

Pour terminer:         Le locator est IN99GQ

Il y a aussi un moulin mais, je me situe à plus de mille mètres de celui-ci et donc l’activation ne serait pas valable. La distance entre le phare du Cap Lévi et le Fort de Lévi n’est que de six cent mètres. Donc pas de souci pour activer, j’essaie de respecter au mieux les distances afin de faire valider les activations. Ne pas oublier que des chasseurs de diplômes nous suivent. Pour eux pas question de se voir refuser une référence. Parfois certaines stations QRP (<5 watts) patientent des heures avant d’être entendues.

C’est reparti pour un tour,

Je ne vais pas vous embêter avec la route. Simplement pendant que certains fixent intensément leur petit écran de celluloïd moi, je regarde le paysage. Je musarde, mon esprit vagabonde, et profite des senteurs aussi de ce début d’été venteux.

Reprise de la route de la veille et repasse par Barfleur. Je profite de la vue sur l’alignement au 219,5° des trois phares du port. Cet alignement comprend, la guitoune de la « jetée Est » ensuite le « phare antérieur » de l’alignement et enfin la petite « maison phare postérieur » en complète rénovation en ce moment.

Alignement 219,5° Jetée Est-Extrémité

Alignement 219,5° Jetée Est-Extrémité

Alignement 219,5° Phares Antérieur et Postérieur

Alignement 219,5° Phares Antérieur et Postérieur

 

 

 

 

 

 

 

Mais je laisse cet alignement pour aujourd’hui. Je prends la départemental 901, une longue ligne droite en direction du village de Saint-Pierre-Eglise, propice aux boites à images mobiles. Je fais attention à ma vitesse, je n’ai pas envie que des individus suspects me gâchent ma journée.

Saint-Pierre-Eglise et ses monuments

Saint-Pierre-Eglise et ses monuments

Fort du Cap Lévi

Fort du Cap Lévi

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite halte matinale sur la place de Saint-Pierre-Eglise, un double expresso avant de reprendre la route. Discussion avec un groupe de Bikers déjà sur place, il parcourent le Cotentin. Nous parlons Bikers, rien à voir avec la Radio. J’en profite pour acquérir un morceau de pain afin de prévoir le pique-nique du midi.

Je suis la départementale 201 jusqu’à la cité de Fermanville, les routes sont étroites et sinueuses, la prudence s’impose. J’ai toujours en tête une maxime, « Ne pas perdre la vie en allant la gagner » même si ce n’est que pour assouvir une passion.

J’arrive en vue du phare du Cap Lévi, le fort éponyme est sur ma gauche et je passe devant le sémaphore. Le vent est violent, le ciel assombri par les nuages mais, pas de pluie.

Un endroit adéquate,

« Adéquate » est un ami à moi, tout comme « bon sens » mais, dans l’ensemble ils ne passent pas souvent…

Délicat de trouver un endroit qui me protégera des éléments peu engageants ce jour là, c’est mon troisième jour d’activation avec un WX exécrable, hormis la pluie non présente.C’est toujours cela de gagné.

Terrain du phare plein Nord

Terrain du phare plein Nord

La lande et les fougères du Cap Lévi

La lande et les fougères du Cap Lévi

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce ne sont pas les emplacements qui manquent. Des prospections précédentes m’ont permis de trouver de jolis coins tranquilles dans les fougères. En revanche, aujourd’hui la lande est balayée d’un vent de Nord-Est de près de 70 km/h. Je dois trouver une solution de repli, pas question d’activer de la voiture car le temps est sec.

Monument aux morts de "La Fidèle"

Monument aux morts de « La Fidèle »

En contre-bas du phare du Cap Lévi

En contre-bas du phare du Cap Lévi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement et afin de me protéger des intempéries, je me place en contre-bas du phare. Vu le WX exécrable, pas de camping-cars à l’horizon et pour la journée. Très peux de véhicules se rendront sur la falaise.

Je m’installe derrière le monument aux morts dédié au naufrage d’une Gabare de la marine nationale. Elle s’appelait « La Fidèle », d’une masse de 630 tonnes et de 43 mètres de longueur. Elle transportait 22 personnes et 1400 grenades ayant passé la DLC, en vu de leur destruction. Une explosion inconnue au moment des faits détruisit l’ensemble. C’était en mai 1997 et cinq personnes perdirent la vie.

Installation,

Je suis entre deux haies qui se terminent en V. Le vent du Nord-Est claque sur celles-ci mais, je suis à l’abri. Un petit parking en contre-bas, au bord de la falaise me permet de garer la voiture. La station APRS est en service avec l’alias F5OHH-12. A cette heure il n’y a personne, il faut être barge de venir par ce WX. De plus les camping-cars ont interdiction de passer la nuit.

Quel beau terrain de jeux

Quel beau terrain de jeux

Vue sur la Manche en colère

Vue sur la Manche en colère

 

 

 

 

 

 

 

 

Concernant le matériel installé je n’y reviens pas, je me suis assez épanché dans des articles précédents. Hormis mes problèmes de batterie car, elle est définitivement hors service. Il me reste ma bonne vieille 100 A/H marine décharge lente largement suffisante pour tenir une journée de contacts.

Je commence par la bande des 40 mètres ayant des difficultés afin d’installer un dipôle 80 m. Le début des contacts aux environs de huit heure trente, heure française. Le vent souffle toujours de façon agressive.

Premier appel, réponse immédiate sur 7144, c’est Amédéo IK1GCB, suivi de Jean-Marie F5NLX/P avec qui je réalise un contact « Park to Park ». Cela consiste en deux échanges entre deux OM activant des site Flora Fauna.

Suivent ON2CQ, DL5LB, puis OE3RGB…Le rythme s’accélère, le pile-up est formé et je dois suivre. Il y a ceux qui prennent leur temps et décrivent leur station en plein rush. D’autres envoient leur call et plus rien, deux extrêmes qu’il faille gérer.

La propagation est faible et bizarre, je travaille au casque afin de bien comprendre mes correspondants face au vent violent. Nous passons de l’Europe de l’Ouest à l’Est par la Pologne et même quelques russes. Soudain la Finlande, la Suède puis l’Irlande.

Les Amis français arrivent plus tard, en grande partie lié à la propagation short path.

L'IC7100, computer et mât Sotabeam

L’IC7100, computer et mât Sotabeam

Journée mouvementée sur le Cap Lévi

Journée mouvementée sur le Cap Lévi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes reports sont fluctuants, mes correspondants me passent des contrôles de 43 à 59+. Il est midi sur le 40 mètres, je suis à 130 contacts et termine cette matinée avec Benoit F5HQK et Joseph OK1ES.

Suite et fin,

Comme vous le savez sûrement, nous devons activer deux bandes sur une référence Flora Fauna, afin de la valider.

Le casse-croûte est frugal ces derniers jours d’activations. Le WX ne s’y prête guère. Le vent est toujours présent cet après-midi de fin juin.

Beaucoup de monde sur le 20 mètres mais, le 14244 est libre, je m’y engouffre. Je sais que cela ne durera pas longtemps due aux grosses stations arrivant l’après-midi. Vous pouvez vous douter qu’une petite station portable ne pèse pas bien lourd.

Les contacts commencent par les pays de l’Est, pas de pile-up mais un trafic soutenu. La Grèce, la République Tchèque, la Russie, Asiatique et Européenne, Pologne et j’en passe.

Il est 15h00 heure française, le WX commence à me saouler, après 180 contacts je décide de couper la station. Les derniers qso passent par la Scandinavie, Finlande, Suède puis enfin Norvège.

Demain, ils annoncent du soleil sur le département de la Manche. Aurais-je la chance d’avoir de bonnes conditions.

Voila, fin du troisième jour d’activation de phare et de Flora Flauna. Je le répète souvent, voir, je radote mais, sortez vos antennes et pratiquez la radio en portable.

Merci d’avoir pris le temps de parcourir ce petit article consacré au phare du Cap Lévi et n’hésitez pas à visiter ce beau département de la Manche. Plein de belle surprises vous y attendent.

Pour regarder une petite vidéo sur l’activation merci de cliquer sur l’image dessous. Merci

You can watch a short video of this activation, just click on the picture below. Thanks

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire