Phare de Penlan

Phare de Penlan,

Le phare de Penlan est situé en Bretagne sud, sur la commune de Billiers dans le Morbihan (56) juste au-dessus de la frontière nord de la Loire Atlantique. L’on y accède de la quatre voies en direction de Vannes en sortant à Muzillac et ensuite direction Billiers situé à 5kms.

Le Phare de Penlan dans le morbihan

Phare de Penlan à Billiers 56

Ce petit phare à terre, construit de 1838 à 1839, tour cylindre, feu fixe blanc. Depuis 1955, feu à 2 occultations toutes les 6 secondes.Il couvre le secteur de « La Grande Accroche ». Portée de l’optique 15 miles. Sa taille initiale était de 9,4 mètres.

2ème phare en remplacement du premier. 1881 à 1882, hauteur de 14 mètres et sa focale à 15,60 mètres. Il se transforme en tour carrée (forme actuelle) accolée à la façade d’un bâtiment en forme de « T ». Pour fonctionner, en 1839 son combustible était huile végétale. On l’électrifie en 1955 et automatisation en 1995. L’ultime modification fût en 1970 lorsque les habitations et résidences secondaires envahirent le quartier, il a été ré-haussé à 18 mètres. Actuellement afin d’occuper l’habitation du gardien, une association gère et loue des séjours sur le phare. Attention ! Pas à n’importe qui, il faut être fonctionnaire, un vrai. Ah! Vous êtes électricien bâtiment chez un artisan. Circulez, il n’y a rien à voir…

Seconde guerre mondiale,

Le Phare de Penlan dans le morbihan

Phare de Penlan à Billiers 56

Pendant la seconde guerre mondiale, le phare de Penlan à subit la réglementation de l’occupant à savoir. Le 09 octobre 1940 l’ordre d’abandon de tous les phares bretons non indispensables et surtout « non contrôlables ». Seul resteront les autres avec un équipage mixte, occupé et agresseur. Septembre 1942 tout phare non utile à la marine Allemande, est purement et simplement évacué et éteint.

A partir du 11 novembre 1942 suite au débarquement des alliés en Provence. Dans chaque phare sera déposé des explosifs en vue d’une éventuelle destruction. Dans certains comme « le phare de d’Armen » il y aura seize bombes d’un poids total d’une tonne.

Enfin à partir de l’été 1944, un total de 170 phares seront minés, réduits à néant ou sérieusement endommagés. Le Phare de Penlan fera partie des victimes.

Une première,

Ce petit phare qui peut paraître normal, voire banal, a été le premier phare en France en 1889 à bénéficier d’une optique tricolore. Red, White, Green, suite à la convention de Washington de 1889. Il faut préciser que du premier phare de 1844 à lumière optique jusqu’en 1889, c’était une lumière blanche et fixe, sur tous les phares. En terme de navigation la confusion arrivait vite.

Il a été décidé que les phares auraient la même signalisation que les navires, bâbord à gauche et vert tribord à droite. Découlant de la formule anglo-saxonne, « red to red and Green to Green »

Résultat comme précisé plus haut, le phare de Penlan a été le premier en France à en bénéficier.Pour vous rendre sur l’activation radio de ce phare, cliquez ici.

Suite à la convention de 1889

Premier phare en France Red,White,Green

Merci d’avoir parcouru ce petit article, à bien,tôt.

Activation du phare de Penlan

Activation du phare de Penlan,

Le phare de Penlan est situé en Bretagne sud, sur la commune de Billiers dans le Mobihan (56) juste au-dessus de la frontière nord de la Loire Atlantique. L’on y accède de la quatre voies en direction de Vannes en sortant à Muzillac. Ensuite direction Billiers situé à 5kms.

Déchargement du matériel

Déchargement du matériel

Situation du phare d'après le WLOL

Situation du phare d’après le WLOL

 

Pour les accès pas de souci. Le quartier est calme et résidentiel, pas mal de résidences secondaires. Donc, des gens qui pensent être chez eux et avoir tous les droits, pour quelques semaines hihihi.

Partant de là, je débarque avec l’ami Albert F4FDY le 09 septembre au matin afin d’activer ce petit phare sympathique et bariolé comme un clown de chez Pinder. Nous arrivons vers 8h30 après avoir cruisé pendant 50kms étant donné que nos QRA respectifs sont au Nord du département. Albert habite dans le village de Prinquiau limitrophe avec la commune ou je réside. 3kms nous séparent.

Pas mal de matériel à décharger, mais avant cela nous effectuons un état des lieux ensembles et profitons de ce magnifique panorama

Vue de l'estuaire de la Vilaine

Vue de l’estuaire de la Vilaine

Albert en action

Albert en action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les contraintes,

Compte-tenu des contraintes du jour nous décidons de nous installer dans un petit chemin côté Sud du phare.Nous sommes installés à environ 50 mètres de celui-ci. Donc nous respectons la zone des 150 mètres maximum imposée. Vous pouvez vous installer quasiment tout autour du phare en respectant la distance, mais, certains emplacements donne sur la chaussée ou parking publique, pas forcément FB.

Le meilleur emplacement pour moi c’est ce chemin latéral sauf que, nous sommes un jour de marée d’équinoxe coefficient 109 (sur 120 possible). Envahissement du coin par les voitures et les pêcheurs d’estran dans une ambiance familiale. Donc arriver de bonne heure, à titre d’information lors de grosses marées, la Basse mer est systématiquement pendant l’heure de midi.

Public relation,

Donc en plus des contacts pas mal de public relation afin de faire connaitre notre hobby. Les grandes manifestations, des colloques, des meetings officiels avec des officiels c’est bien, il en faut. La proximité de terrain c’est bien aussi, où il n’est pas rare que nous rencontrions des instituteurs (trices) avec des élèves posant des questions. Rien n’est anodin dans la vie, nous suscitons parfois des vocations sur une simple rencontre de quelques minutes. Aussi assortie d’un sourire bien-sûr car, nous ne sommes que des quidams qui causent à leurs micro, finalement, au yeux du citoyen lambda.

Un expert, hyper-professionnel, un pseudo caïd de je ne sais quelle spécialité, ne sert à rien s’il n’est pas capable, de se mettre à la portée des gens normaux et transmettre du plaisir et des connaissances. Avec l’ami Albert et d’autres auxquels je pense, F6DFI Jacky par exemple nous plus modeste mais n’hésitons pas à partager. Finalement c’est ça une passion, le plaisir du partage.

Démarrage,

Nous sommes partis pour une journée de convivialité radio. Albert démarre avec sont 706Mk2 et une verticale sur le 40m. Malgré les soucis techniques, ils démarre avec pas mal d’OMs Français sur 7,130Mhz, suivi d’Espagnol et Italiens très friands des phares.Pour ma part je pars sur le 144,300 et 432,220, bande des 2 mètres et 70 centimètres avec les OMs de la région pays de Loire et Bretagne.Malheureusement la propagation n’est pas formidable.Mais il fait soleil et chaud, je pense déjà aux bières au frais dans a glacière.

DSCF3104bis

Albert F4FDY/P en pleine action

 

activation de penlan

Chris F5OHH/P en action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement après avoir épuisé la bande VHF et UHF je pars vers le 20m sur 14,285 la bande des portables et QRP. Je m’assure bien sûr de ne pas les gêner.Je travaille avec un FT857 Yaesu, 100w environ et une antenne Comet CHA250 d’Albert.Nous allons contacter lors de cette journée de 80 qso, le Moyen Orient, les Etats-Unis, la Russie et ensuite tous les OMs étrangers passionnés de phares.Ce qui compte ce n’est pas forcément le nombre qso, de toutes les façons dans la vie il y aura toujours quelqu’un qui en aura une plus grande, plus courte, plus rapide, plus belle etc……Que vous. Ce qui compte c’est le bon moment de passé afin de faire connaitre notre patrimoine Français et notre passion.

Donc pas difficulté pour  activer ce phare, de plus vous ferez des heureux à l’autre bout du monde. Je parle des SWLs, en rentrant de cette activation, trois enveloppes self-affranchies avec QSl card arrivaient quelques jours plus tard. Pensons aux collectionneurs de ce qui touche aux phares.

Merci de m’avoir lu, pour retourner à l’historique du phare, cliquez ici.