Barfleur Phares et Fanaux

Print Friendly, PDF & Email

Barfleur Phares et Fanaux,

Nous continuons notre périple de la semaine dans la Manche. Difficile d’organiser un séjour lorsque l’on doit rester à moins de dix kilomètres de chez soi. Les visites de sites à prévoir deviennent impossibles, tout est clos. Le camping est aussi inaccessible, les résidents déjà sur le site peuvent rester. En revanche, pas d’admissions possibles, les annulations de réservations tombent à Gravelotte. Pour ma part je suis là depuis quelques jours, il me suffira de trouver une solution pour le retour…

Pour le moment je vais attaquer ma troisième activation sur la commune de Barfleur située pile à 11 kilomètres. Barfleur est une petite commune qui se trouve entre St Vaast-la-Hougue et Gatteville-le-Phare.

Nous sommes entourés de fanaux et de phares, quelques soit l’endroit où vous regarder.

Phares et fanaux de Barfleur*

Phares et fanaux de Barfleur*

Carte de 1774 de Jean-Baptiste De gaulle

Carte de 1774 de Jean-Baptiste De gaulle

 

 

 

 

 

 

 

 

Alignement 219,5° de Barfleur,

Commençons par l’accès au port de Barfleur et l’alignement au 219,5° en arrivant de l’océan. Cet alignement se matérialise par deux phares, l’un se nomme « alignement 219,5° Antérieur » et celui du fond bien sûr « Alignement 219,5° postérieur ».

 

Barfleur alignement 219,5° Basse mer

Barfleur alignement 219,5° Basse mer

Feu antérieur alignement au 219,5°

Feu antérieur alignement au 219,5°

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à l’augmentation du trafic maritime, les acteurs de la mer demande des signalisations convenables. L’accès au port de Barfleur est périlleux car les navires doivent se frayer un chemin entre les plateaux rocheux. Sur bâbord les roches de « Blanche Roche » et sur tribord le « Rocher Rond », le chemin est étroit.

Arrière du fanal postérieur de Barfleur

Arrière du fanal postérieur de Barfleur

Fanal postérieur de Barfleur

Fanal postérieur de Barfleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme dans les décors de cinéma ou de théâtre, les façades sont toujours plus belles que les arrières. Le fanal postérieur était en réfection totale lors du confinement Covid de 2020/2021.

Origine de ces phares,

Des feux provisoires sont implantés à partir de l’année 1832. A l’époque des pieux en bois recevaient des lanternes qui pouvaient souffrir au gré des intempéries. Ils se situent sur bâbord sur le site du Cracko.

Feu antérieur de Barfleur au matin

Feu antérieur de Barfleur au matin

Feu antérieur de Barfleur

Feu antérieur de Barfleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un arrêté ministériel en l’année 1842 autorise l’établissement de deux phares en construction durable.

Pour le fanal antérieur, une tourelle de forme carrée faite de maçonnerie et enduite. Elle remplace le feu provisoire et mise en service en Aout 1844. La portée de cet édifice est de 9 miles nautiques et sa hauteur de sept mètres.

Pour le fanal postérieur qui se trouve 283 mètres en retrait du fanal antérieur. Il voit le jour la même date que son compagnon de route, en aout 1844. Il s’agit d’une tourelle carrée perchée sur un logement d’habitation. Sa hauteur est de 12/13 mètres et la portée optique est aussi de 9 miles nautiques. Les deux feux sont synchronisés ensembles.

La fée électrique passera les voir en 1932.

Les jetées,

Des feux se situent en extrémités des jetées.

Feu de Jetée extrémité Est de Barfleur

Feu de Jetée extrémité Est de Barfleur

Feu de Jetée extrémité Ouest de Barfleur

Feu de Jetée extrémité Ouest de Barfleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme l’on peut le voir sur les photographies, le feu de la jetée Est de Barfleur est une tour octogonale blanche. Le sommet de couleur rouge et son feu à une hauteur de 5 mètres. Le portée de ce feu est de 6 miles nautiques.

Pour la jetée Ouest, une cabane de maçonnerie et enduit de couleur blanche, au sommet de couleur verte.

Les aménagements du port de Barfleur datent du milieu du 19ème siècle. En 1828 prolongement de la petite jetée. Entre 1838 et 1849 construction de la grande jetée. Enfin entre 1841 et 1875 apparaissent les murs de quais, la cale de Radoub et enfin creusement d’une souille.

D’autres ouvrages d’art,

Autre endroit superbe dans cette petite commune de Barfleur, le quartier de l’église Saint Nicolas. Elle fait partie du diocèse d’Avranches et de Coutance. L’édifice actuel est le troisième et dernier, reconstruit entre 1839 et 1844. Le restauration date de 1980 et elle est inscrite au titre de monument historique depuis 1988.

Eglise Saint Nicolas de Barfleur

Eglise Saint Nicolas de Barfleur

Eglise Saint Nicolas vue du cimetière

Eglise Saint Nicolas vue du cimetière

 

 

 

 

 

 

 

 

Les beaux ouvrages de granit brillant et pur comme l’évoque Mr Lépine dans son poème * lors de l’inauguration du 22 aout 1875. Journée sous l’organisation de la société des régates de l’époque. Il ne faut pas oublier non plus que Barfleur possédait la seconde société de sauvetage marin de l’époque.

Les lieux chargés d’histoire ont connu des périodes sombres en partie dû au guerres de religion et le séjour des envahisseurs en 1939-1945.

Autre monument historique et peut-être moins connu, le fort en avant du port de Barfleur.

* Batteries de canons de Barfleur et Gatteville carte de 1703

* Batteries de canons de Barfleur et Gatteville carte de 1703

Emplacement de l'ancien fort de Barfleur

Emplacement de l’ancien fort de Barfleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fort,

Le littoral normand connait depuis des siècles des envahisseurs venant des pays nordiques pour certains ou du voisin d’en face. Barfleur est l’un des ports les plus importants de toute la Normandie. De grands personnages de l’histoire ont transités par ce port, notamment Henri 1er, Richard Cœur-de-Lion ou Jean sans Terre en l’an 1200.

La Normandie connue des cycles de conquêtes entre l’Angleterre et le royaume de France., tantôt l’un tantôt l’autre. De nouveau dans le royaume de France en 1361. En juillet le fort fortifié de Barfleur fût remis par les anglais au roi de Navarre. Cette remise faisant suite au traité de Brétigny.

En l’an1403 Edouard III attaqua Barfleur et incendia le village. Mr de Sainte-Marie au nom du roi de France s’établit dans le fort enlevé aux ligueurs. Destruction totale du fort et de ses murs de protection en l’an 1597.

Phare de Gatteville vue de Barfleur

Phare de Gatteville vue de Barfleur

Vue de l'entrée du port de Barfleur

Vue de l’entrée du port de Barfleur

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin pour finir, entre les traces du fort et l’église St Nicolas, le cimetière. De ce lieu une vue magnifique sur le grand phare de Gatteville et la baie qui l’enserre. Second plus grand phare d’Europe avec ses 365 marches et sa double lentille de Fresnel.

Voila, merci d’avoir pris le temps de parcourir cet article. Au plaisir de se retrouver dans d’autres aventures.

Gatteville le Phare

Gatteville le Phare

Double lentille de Fresnel sur Gatteville

Double lentille de Fresnel sur Gatteville

 

 

 

 

 

 

 

 

  • *Source Gallica
  • ** Histoire de St Vaast-la-Hougue de Jules Leroux (juillet 1897)

*Source Navionics Garmin