Merrien et Ria éponyme

Merrien et Ria éponyme, cette fois-ci nous nous rendons dans le Finistère sud, département 29, sur la commune de Moëlan-sur-mer. Alors, Ria ou Aber ? Excellente question, ce serait la même chose, sauf que, l’aber serait l’appellation bretonne… Heureusement je suis Bourguignon, donc pas de souci pour moi, c’est comme vous voulez. Moëlan-sur-mer, je ne l’invente pas, cette commune du littoral atlantique à  cette appellation, de ce fait nous sommes renseignés de suite. Il y a quelques années de cela, à Saint-Nazaire (44), des élus voulaient solliciter les habitants, pour un référendum. Pourquoi ? Mais c’est très simple ! Comme le dirait Mr Aisberg. Pour être sûr de ne pas se tromper de commune, ils proposaient entre autres Saint-Nazaire-sur-mer afin de ne pas confondre avec un Saint-Nazaire de la Drome, de l’Isère ou de l’Aude…Il y en a onze environ, que je salue.

Mais, revenons à notre sujet Cette petite commune d’environ 7000 habitants possède bien entendu une partie de ses activités tournée vers la mer. Au travers de deux installations maritimes, Brigneau, et Merrien. Des phares dans chacune.

Ria de Merrien

Ria de Merrien

Ria de Brigneau

Ria de Brigneau

 

 

 

 

 

 

 

Présentation et situation

Commune située sur la communauté de communes du pays de Quimperlé. Elle est située entre Pont-Aven et Guidel. Je ne vais pas vous faire un speech sur le « comment s’y rendre ». Pour ma part je suis arrivé de Pont-Aven par la D24 en passant par Riec-sur-belon. A l’entrée de Moëlan, je prends sur ma droite, vers le sud, la D116 en direction de Bellevue. Pour finir, direction Merrien par la route du Parc Mon Bail. Attention, le phare est situé sur la rive droite de la Ria de Merrien. Enfin, vous arriverez sur une placette en impasse. Il n’y a plus qu’à…

Conservatoire du Littoral

Conservatoire du Littoral

Petit parking à partir du panneau

Petit parking à partir du panneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous regardez la photographie de droite. L’accès au chemin côtier et au phare de Merrien, se situe juste après le panneau. Le phare n’est pas très éloigné de la route, mais en revanche,vous allez devoir marcher environ deux cent mètres dans une nature verdoyante. Pour le matériel une petite bosse va se présenter à vous et sollicitera vos mollets de marcheur.

Phare de Merrien niché dans la nature

Phare de Merrien niché dans la nature

Et voila la bète

Et voila la bête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce petit phare qui guide les marins dans la Ria de Merrien depuis l’océan, a vu le jour relativement tard. Il n’était pas une priorité absolue pour les services des phares et balises.

Il fait parti de la « Bande des quatre ». Quatre petits phares installés dans le sud Finistère de 1924 à 1927. Le phare de Pouldohan et celui de Trévignon en 1924. Ensuite celui de Pors-Poulhan et Merrien en 1927. Ce sont de petites tours carrées de 5 à 7,60 mètres de hauteur. Construites en béton et barbouillées de peinture afin de servir d’Amer le jour. Pour plus de précisions vous pouvez parcourir un de mes articles précédents, en cliquant sur ce lien

Le lieu de séjour,

L’intérêt de l’endroit d’un point de vue radio c’est le calme et la tranquillité. De temps à autre des marcheurs passent à bonne distance, certains font un signe amical de la main. Deux se sont arrêtés afin de me demander le but de l’activité. La vue est splendide sur ce promontoire surplombant l’océan.

Alors ! Elle est pas belle la Vue ?

Alors ! Elle est pas belle la Vue ?

La nature dans l'axe du phare

La nature dans l’axe du phare

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous venez avec des proches, tout est possible. De la marche, des jeux de ballons ou de cache-cache etc.. Sans oublier l’exploration des environs. Ne pas manquer de laisser les lieux vierges de toutes traces de votre passage, cela va de soit.

De l'autre côté de la Ria des crustacés

De l’autre côté de la Ria des crustacés

Des eaux translucides en contre-bas

Des eaux translucides en contre-bas

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site est protégé et géré par le Conservatoire du Littoral et donc surveillé.

Côté Radio et activation,

La station installée et opérationnelle

La station installée et opérationnelle

Petite brise sur les drapeaux

Petite brise sur les drapeaux

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté radio, ce lieu donc est une référence Flora Fauna, FFF-0698. Côté phare la numérotation est FRA-358 au niveau de l’ARLHS. Le locator du site est IN87ES, 47° 46′ 81″ Nord et 003° 39′ 10″ West.

Le matériel est habituel et éprouvé, logé dans ma remorque vermicelle et roues gonflables. Ces remorques dites « de jardin », coûte de moins en moins chères et bien pratiques. Elles sont multi-tâches.

Remorque et matériel

Remorque et matériel

 

Le guignol et le phare

Le guignol et le phare

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme les lieux sont boisés, la mise en place du dipôle est plus délicate, ainsi que le mat télescopique de dix mètres Sotabeam.  Pas facile de rentrer entre les branches et de tendre les conducteurs. Il y a toujours quelque chose qui s’accroche quelque part.

Côté transceiver, l’éternel FT857 de chez Yaesu. L’ alimentation, la fidèle batterie de 70Ah, marine et décharge lente. Entre les deux bien sûr, le booster MFJ. J’ai réduit au maximum le matériel et donc le poids, j’utilise l’ensemble embarqué la veille sur l’île aux Moutons, Archipel des Glénan. La seule condition est de vérifier soigneusement le matériel, il n’y a même pas un raccord de trop, c’est le risque.

Les fréquences activées, le 80, 40 et 20m. Mais il faut compter sur la propagation et ce jour-là, elle n’était pas brillante. Mon objectif est de rester la journée sur une activation FFF et de phare. Je n’active pas trente six références, en général deux.

Une nouvelle fois sur le 20m, l’après-midi, le même phénomène que l’activation précédente s’est reproduit. 14h30/15h00, plus de correspondant, un calme incroyable. Soudain, un VK, W1, KG8 et VE me répondent et cela pendant dix minutes environ. Des reports de 58/59. Le côté magique c’est ce simple bout de fil tendu dans les airs.

 

 

 

 

 

 

Pour terminer,

Concernant les contacts, la contrainte du nombre est importante. Que ce soit pour un château, un Flora Fauna, pour une première activation, il faut réaliser un minimum de 100 contacts. Parfois, lors de propagation médiocre, cela devient rock’n’roll.

Encore une bonne journée d’activation, au plein air et d’un magnifique soleil.

Merci d’avoir parcouru ce petit article. A bientôt 73/44.