Pointe du Devin, activation radio

Pointe du Devin activation radio,

Pointe du Devin activation radio et nous voila de nouveau sur l’île de Noirmoutier. Pour mémoire, elle se situe dans le Nord du département de la Vendée (85), sur la façade Atlantique. Cette île possède un pont depuis 1970 permettant de relier celle-ci au continent. Sinon historiquement parlant, nous empruntons le « passage du Gois » lors de la marée basse. Le passage de celui-ci n’est pas anodin. Nous sommes en début février. Depuis le début de cette année (2020), trois véhicules sont déjà détruits par l’Océan. Il n’y a pas de palabres, ni de discussions de comptoir, la mer elle monte ou descend, rien ne l’arrête. Je n’ai pas encore aperçu « d’appli » pour la bêtise humaine, il faut dire que le sujet est vaste.

Je ne vous développerai pas de « blabla » sur le comment s’y rendre. Tous les moyens sont bons, cartes, GPS, pifomètres etc…

Pont de Noirmoutier, 800 mètres de longueur

Pont de Noirmoutier, 800 mètres de longueur

Passage du Gois, de Beauvoir à Noirmoutier

Passage du Gois, de Beauvoir à Noirmoutier

 

 

 

 

 

 

 

 

Demandez le programme,

Le menu du jour n’est pas complexe, il n’y a que trois références, pour ma part c’est largement suffisant. Il faut avoir en tête que, lors des appels sur l’air, je les annoncent toutes. A la longue cela représente pas mal de salive, heureusement, mon principal sponsor veille ce problème et cela depuis 1664.

Bien sûr durant les piles-up, ce n’est pas le cas, les contacts se déroulant à la vitesse grand « V ». Toutes sortes d’YL et d’OM me contactent, cela va du bref indicatif, à la description complète de la station et du WX. Je suis patient et j’attends tranquillement cela s’appelle le respect d’autrui.

Pour revenir à notre menu du jour,

  • Île de Noirmoutier, référence IOTA* EU-064
  • Le marais de Luzéronde (jamais fait ) FFF-747
  • Le phare de la Pointe du Devin (jamais fait) ARLHS FRA-365

Allez en route,

L’objectif est une activation durant le week-end. Certains OM se plaignent que j’effectue cela en semaine, ce sera donc le samedi 08 février. Un temps de chien, la tempête « Caria » approche pour le lendemain. Le français est exigeant, surtout envers les autres…

Le WX du jour, un vent de 45 km/h au 270/300°, des rafales de pluie toute la nuit du vendredi soir au samedi midi. Bien sûr, réalisant mes activations à l’extérieur, cela risque d’être rock’n roll une fois de plus.

Réveil à 5h30, après un bref casse-croûte, départ sous la pluie battante. Le trajet est simple pour moi, quatre vingt-dix kilomètres du QRA jusqu’au lieu d’activation. La quatre voies direction Saint-Nazaire, puis la Route Bleue vers Pornic. Les derniers quarante kilomètres restants se feront par la départementale. Je laisse de côté les villages de Bourgneuf en Retz, entre dans le département de la Vendée.

Ma vitesse maximale est de 70 km/h compte-tenu du vent et de la pluie qui balaient le « Marais Breton ». Sans oublier bien sûr la nuit, en ce moment le jour se lève vers 8h30.

Je traverse Bouin, Beauvoir et le carrefour du Gois. Mes calculs sont justes, il reste deux heures trente de marée descendante. Ne pouvant passer, ce sera le pont de Fromentine et ses trente kilomètres supplémentaires.

Le pointe positif c’est, l’heure matinale, tout le monde dort ou presque, la période calme du début d’année et qui plus est, en dehors des vacances scolaires.

Anciens blockhaus et phare de la Pointe du Devin

Anciens blockhaus et phare de la Pointe du Devin

Pointe du Devin, secteurs rouge, blanc et vert

Pointe du Devin, secteurs rouge, blanc et vert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A pieds d’œuvre,

Ce petit phare se situe au Nord-Ouest de l’île de Noirmoutier, sur le territoire du village de l’Épine. Il permet aux navires d’entrer dans « le port Morin », un immense parking à bateaux sans aucun intérêt. D’immenses bancs de récifs entourent l’île, ils ont les jolis noms de « Le Bavard, Les Bœufs, Les Peignes ou Pointe du Devin.

Le faisceau du secteur blanc, éclairant sur onze miles nautiques permet d’entrer sans encombre.

La pluie continue de tomber sans aucun répit, elle s’accompagne de bourrasques de vent plus ou moins rapides. Le lieu d’activation se trouve à environ trois cent mètres du parking du phare.

No comment

No comment

Pointe du Devin, Marais de Luzeronde

Pointe du Devin, Marais de Luzeronde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui compte c’est l’équipement de l’activateur, à savoir des vêtements chauds et de quoi se protéger des intempéries. Ensuite, ces protections bien s’en servir et à bon escient.

Vous allez me dire pourquoi ces trois cent mètres ? Le marais de Luzeronde est une zone de 39 hectares acquise et gérée depuis 2005 par le Conservatoire du Littoral. Cette zone ne commence pas au pied du phare de la Pointe du Devin mais, environ une centaine de mètres au nord. Certaines associations de gestion de phares tolère jusqu’à un kilomètres de celui-ci l’activation. Cela permet de concilier les deux références afin de rester dans les règles.

Port Morin (Morin harbour)

Port Morin (Morin harbour)

Marais de Luzeronde, Noirmoutier

Marais de Luzeronde, Noirmoutier

 

 

 

 

 

 

 

Installation de la station,

C’est maintenant que les choses se compliquent,enfin en apparence. J’ai sorti les bottes étanches et le ciré, pas très pratique pour travailler. Je compte activer les bandes du 80 m, 40 m, 20 m, 2 m et 70 cm. Cela correspondra environ 3,690 MHz, 7,110 MHz, 14,235 MHz pour les bandes déca-métriques. Enfin pour les VHF et UHF, 144,244 MHz et 432,244 MHz.

Dipôle 80,40,20 m et 3 éléments Vhf et UHF

Dipôle 80,40,20 m et 3 éléments Vhf et UHF

Les drapeaux SNPB et French Flora Fauna

Les drapeaux SNPB et French Flora Fauna

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’implantation des antennes, c’est relativement rapide malgré la pluie et le vent. Je plante deux pieux dans le sol. Pour cela j’emmène dans ma remorque, une massette de 1,5 kilogrammes afin qu’aucun support ne me résiste. Pour les pieux, ce sont d’anciens piquets de terre haute tension hexagonaux, d’une section d’environ vingt millimètres de diamètre.

Sur ces pieux j’installe pour l’antenne VHF/UHF un mât télescopique aluminium, 7 éléments d’une hauteur de cinq mètres environ. Pour la HF, c’est un mât en fibre de verre de marque « SotaBeam » composé d’une quinzaine d’éléments. En revanche je n’en garde que 11 éléments et cela donne une hauteur de six mètres. Sur son sommet, un dipôle prévu pour le 80/40 et 20 mètres. Le câble coaxial de liaison est un RG-174, très fin et fragile qui accepte une puissance de 125 watts maximum, largement suffisant.

Démarrage de l’activation,

Le démarrage réel de l’activation, pour ma part, génère toujours un certain stress. Divers paramètres en sont la cause et le premier est l’accord de l’antenne. Toutes mes connexions sont-elles bonnes malgré, maintes vérifications en amont. La seconde c’est de se frayer un chemin sur la fréquence cible. Je décide de commencer par le 80 mètres, je balaye la bande ponctuée de demande si celle-ci est libre ou pas. Il n’est pas facile de se frayer un chemin parmi les QSO journaliers, ayant pignon sur l’air. J’arrive sur un contest qui démarre avec ses stations sur-vitaminées et quelques peu sourdes. Le deal n’est pas d’en avoir une grosse mais, plutôt de savoir s’en servir.

Sur le devant, la station APRS, F5OHH-12

Sur le devant, la station APRS, F5OHH-12

Alors ! Il est prêt le Guignol...

Alors ! Il est prêt le Guignol…

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement, une petite faille sur 3,690 Mhz se présente, je m’y engouffre. Mes premiers contacts se trouvent dans l’hexagone. Il est 08 heures 33 minutes et F4HRM, Didier ouvre le bal. Suivent F6BZC, F5MSB en portable, puis Johan F4FEP du Finistère, les reports tournent autour de 59 voir 59+. Pendant mes activations, de fidèles SWL me suivent. Ils ont un rôle important, leur rapport d’écoute est souvent précis et complet. Je pense notamment à Patrice F-11579 dans son village de l’Yonne.

VHF et UHF,

Après une heure de contacts sur le 80 mètres, je décide de contacter les copains sur le 2 mètres et 70 centimètres. La fréquence d’appel est le 144,300 Mhz. J’essaie de toucher tous les OMs ou YLs, tout le monde n’est pas sur le décamétrique. Certains d’eux préfèrent le calme des bandes hautes.

Pointe du Devin et ses dunes

Pointe du Devin et ses dunes

La nature regagne ses droits

La nature regagne ses droits

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres possèdent une licence plus restrictive et ne veulent pas obtenir autre chose. L’essentiel est d’essayer de contenter chacun.

Une bonne demi-heure sur les bandes hautes, bien sûr avec notre fidèle phare de l’Ouest, Jacky F6DFI qui est un OM de Pornic. Nous passons très souvent de longues minutes à parler de radio et notamment de TSF. Nous dépensons pas mal d’énergie à réparer et construire. Georges F1BHD se joint à la conversation.

Continuons sur le 40 mètres,

Je retourne sur le 40 mètres ou se trouvent pas mal de monde. Un contest vient de démarrer avec ses stations surpuissantes. Je passe deux bonnes heures sur 7,144 Mhz, la propagation est capricieuse et le WX se dégrade, j’ai froid.

Pas mal de bruits sur la bande, QRM et QSB rythme mes contacts. Le passage de véhicules troubles aussi la quiétude des lieux. Comme pas mal d’endroits du littoral, des caisseux circulent sur cette route désaffectée afin d’aller admirer l’océan et ses turpitudes.

Des amoureux de la nature, bien souvent qui passent du temps au chaud dans leur véhicules, moteur en marche afin de garder le chauffage. Ils racontent à qui veux l’entendre qu’ils aiment la nature…

Pointe du Devin dans la tourmente

Pointe du Devin dans la tourmente

Pointe du Devin, activation Radio

Pointe du Devin, activation Radio

 

 

 

 

 

 

 

 

Le WX se dégrade,

Il faut être passionné pour faire vivre nos hobbies. Le vent passe en tourbillon et la pluie redouble d’intensité. Mon carnet de trafic surnage tant bien que mal, l’OM tient d’une main la parapluie, de l’autre le microphone et le crayon. Pendant ce temps le pile-up se déchaîne et je dois gérer.

Je fait une pause, je coupe l’Icom 7100 et pars faire un tour sur la dune. Cela devient difficile, je claque des dents et les gants de vélo en Goretex ne sont pas de trop. Il est près de 13h00, je préviens sur l’air l’Ami Patrice que je fais une pause.

Suite et fin,

Je casse la croûte en vagabondant sur la grève déserte, quelques goélands et mouettes luttent dans la tourmente. je suis bien au chaud dans mon manteau made in Trégunc (29910).

Il est 14h00, heure française, je passe le dipôle sur 20 mètres et me prépare pour commencer les contacts. Cela démarre sur 14,244 Mhz, fréquence d’appel des Flora Fauna. Il y a du monde, les US et Martinique se lève. A l’Est, la Russie, Bulgarie, Lithuanie et Grèce passent bien. Un petit pile-up pendant près d’une heure et je songe à remballer.

Avec l'APRS, pas de triche, hihihi

Avec l’APRS, pas de triche, hihihi

Activation Pointe du Devin

Activation Pointe du Devin

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cliché de droite est étrange, il s’agit de la balise APRS tout au long de la journée. Pour l’anecdote, je l’ai posée le matin et reprise le soir sans la bouger. C’est une balise TinyTrak4 de chez Byoniks qui me suis depuis plus de dix années. Logée dans une boite plexo étanche avec une batterie 7 Ah, 12 volts. Je peux m’en servir plus d’une semaine sans recharge. La puissance d’émission est aux environs de 7 Watts, c’est très utile en mer, à plus de dix kilomètres des côtes.

J’ai aussi un code avec les OMs et SWL, en mer, je démarre la balise APRS lorsque je suis prêt à émettre sur le rocher du phare. Impossible de donner des horaires avec l’océan.

Voila, c’est terminé,

Merci d’avoir lu cet article, j’ai réalisé cette activation avant la pandémie qui couvre notre pays. Je profite du confinement pour terminer cet article et continue de penser à mes futures activations pour 2020. Même si le WX est exécrable parfois sur les expéditions, c’est quand même mieux qu’un lit d’hôpital ou être confiné hihihi.

Prenez soin de vous, 73/44 Chris, à bientôt pour de nouvelles aventures,

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire

*ARLHS Amateur Radio LightHouse Society

*IOTA Island On The Air, challenge mondiale de contacts des îles en mer

Mes ressources, afin d’écrire cet article: https://headlight44.fr/mes-ressources-phares/

Print Friendly, PDF & Email