Vieux Môle, Chariot et Motocyclette

Vieux Môle, Chariot et motocyclette, encore un titre tarabiscoté vous allez me dire. Nous sommes toujours à Saint-Nazaire commune célèbre de Loire Atlantique. Connue pour son passé et présent maritime, évoqué par Hergé au travers de certains albums.

Préambule,

Toute d’abord une petite explication vis-à-vis du titre étrange de cet article. Le Vieux Môle tous les habitants du coin connaissent ce phare érigé au 19ème siècle. Motocyclette, est le support utilisé afin d’activer ce phare. Les radio-amateurs effectuent toutes sortes d’activations radio en portable. Pour ma part, j’utilise soit, un vélo, un bateau, évidemment une voiture, du pédestre et pourquoi pas une moto. En fait c’est la mule. Puis le Phare du Vieux Môle que, des millions de téléspectateurs aperçoivent sans le savoir sur l’écran de leur boite à grimaces lors du lancement d’un paquebot. Une autre facette de ce lieu, historique et tristement célèbre lors d’un épisode dramatique de la seconde guerre mondiale. J’ai toujours un pincement au cœur lorsque j’active ce phare en radio, bien sûr une pensée pour nos Amis Anglais et leur sacrifice. Mais je ferai un petit aparté plus tard dans cet article.

La Grosse et le Vieux Môle

La « Grosse » et le Vieux Môle

Avec son drapeau "Sauvons nos phares"

Avec son drapeau « Sauvons nos phares »

 

 

 

 

 

 

 

Présentation,

Je ne reviendrai pas sur les modalités d’activer un phare en radio portable, il suffit de lire les articles précédents. Le portable c’est l’aventure, si vous oubliez une prise ou un raccord parfois, un câble, vous devez remballer ou bricoler comme un malade. Si je trafique à vélo, je pratique le QRP, avec 5 Watts de puissance afin de rester dans la philosophie de celui-ci. Avec la motocyclette je peux transporter du matériel plus conséquent. Donc une puissance radio conséquente. L’avantage du deux roues est, qu’il passe partout, même avec une masse de près de 400 Kilogrammes. Concernant la radio bien sûr, ce phare est répertorié pour le Diplôme des Phares du Littoral Français.

Côté Histoire,

L’ histoire c’était pas formidable en 1942. Toute l’Europe était occupée, hormis l’Angleterre qui se débattait pour ne pas l’être. Finalement le moral était très bas. La base sous-marine existe depuis 1941 (trois alvéoles sont construites sur quatorze) et ses U-Boote contrôlent les mers du globe. Ils coulent jusqu’à mille navires pour l’année 1940 et mille trois cent l’année 1941. Ajouter à cela les super cuirassés comme le Bismark, et son frère jumeau Le « Tirpitz ».

Les deux brothers,

Le Bismark sera coulé fin mai 1941, mais, le Tirpitz continue de roder. Sans oublier bien sûr, le Sharnhorst, le Gneisenau, Prinz Eugen et sa troupe. Le seul port sur la façade atlantique qui puisse accueillir ces navires, c’est celui de Saint-Nazaire. Dans la fameuse écluse « Joubert » construite en 1930 afin d’accueillir le futur paquebot « Normandie ». Elle peut accepter des navires de plus de trois cent mètres de longueur. Elle même fait, trois cent cinquante mètres de longueur, plus de cinquante mètres de largeur, quinze mètres de profondeur. Des navires de plus de 85.000 tonnes peuvent y séjourner.

Les anglais et leurs alliés, enfin ce qu’il en reste, décident de réaliser des actions coups de poings afin d’ébranler le régime nazi. Une sorte de caillou dans la chaussure. Ils pensent à des affrontements maritimes mais, ils risquent de perdre des navires, comme le « Hood » de 42.000 tonnes coulé par le Bismark auparavant. D’après l’amirauté, il est quasiment impossible d’aller attaquer Saint-Nazaire, compte-tenu de son rideau de défense.

Pourtant,

Pourtant dans la nuit du 27 au 28 Mars 1942, un curieux convoi franchit la passe des Charpentiers. Il se compose de 19 navires. Un vieux destroyer anglais maquillé en navire de guerre nazi. Son nom le « Campbeltown », accompagné de 16 vedettes rapides, une canonnière et une embarcation lance torpilles. Dans ces navires des troupes, environ 611 hommes, marins et commandos tous volontaires pour cette mission, suicide.

L'écluse en 2016

L’écluse en 2016

Le Campbeltown et la forme Joubert

Le Campbeltown et la forme Joubert

 

 

 

 

 

 

 

Après 700 kilomètres de navigation en mer, ils sont attaqués par les défenses du port, à 1h00 du matin, en dépassant le phare de Ville-ès Martin. Trente quatre minutes plus tard, le vieux destroyer filant à 20 nœuds s’encastre dans la porte de l’écluse. Cette porte, mesure 52 mètres de longueur et 11 mètres d’épaisseur. Son poids est de 1300 tonnes. Pendant ce temps les commandos ont débarqué sur la cale du phare du Vieux Môle où les attendent des armes de fort calibre.

Impacts des projectiles visibles en 2016

Impacts des projectiles visibles en 2016

Cale où les commandos débarquèrent

Cale où les commandos débarquèrent

 

 

 

 

 

 

 

Le bilan,

Après une véritable boucherie, de part et d’autres, le Campbeltown explosera vers 10h00 du matin, suivi de charges à retardement dans l’après-midi. La forme Joubert sera inutilisable jusqu’à la fin et après la guerre. Des dizaines d’allemands tués, sans compter les curieux ou pilleurs d’objets en tous genres. Seize Nazairiens succomberont et parmi les commandos ce sera l’hécatombe. 169 d’entre-eux périront, il sera fait deux cent prisonniers et seulement 277 regagneront le large dans des vedettes criblées de projectiles de tous calibres. Les alliés reprennent espoir après ce sacrifice de nos Amis Britanniques ayant ébranlé l’ hégémonie germaine. Ce raid s’appelait « Opération Chariot ».

Cicatrices encore visibles en 2016

Cicatrices encore visibles en 2016

Cale d'accès au Vieux Môle

Cale d’accès au Vieux Môle

 

 

 

 

 

 

 

Parlons Radio en 2016,

Finalement, je bavarde et n’ai point parlé Radio. Comme je le précisais plus en amont de cet article, j’ai ce coup-ci utilisé la motocyclette. Un peu ringard comme appellation mais, c’est comme cela.

La station radio est opérationnelle

La station radio est opérationnelle

L'antenne MP1 devant le Vieux Môle

L’antenne MP1 devant le Vieux Môle

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté matériel donc, c’est celui que j’utilise lors de mes expéditions de phares en tous genres. Une batterie de voiture lambda, de 70 Ah et l’éternel Booster MFJ afin de conserver une tension correcte. Le FT857 de chez yaesu, qui tient le coup, après les embruns de l’océan, les vibrations de la grosse américaine. C’est tout dire.

Le petit changement vient de l’antenne. Je n’ai pas amené de mâtereau et de dipôles construction maison. Là j’emploie une petite antenne appelée « Super Antenna » référence MP1. Les signaux arrivent 56/57 chez mes correspondants, c’est largement suffisant pour des contacts. Sur le couloir vers l’Est, j’ai des reports à 59/59+. J’utilise cette antenne en portable pédestre avec le FT817 et en portable bicyclette. Toujours en QRP.

Trafic radio en plein air

Trafic radio en plein air

Pas facile sous la pluie

Pas facile sous la pluie

 

 

 

 

 

 

 

Ma puissance d’émission est d’environ 70 watts, compte-rendu du réglage de l’antenne. Cette journée d’activation sera quelques peu écourtée car le WX n’est pas au mieux. Il pleut depuis le matin, le vent est de 60 km/h au moins, selon les prévisions.

J’active principalement la bande des 40 mètres pendant environ deux heures trente. Je vais effectuer environ soixante QSO, ce qui est largement suffisant pour moi. Les passants comme d’habitude me jettent des regards interrogateurs et surpris.

Le Wx étant maussade cela est difficile de faire la radio. D’une main je tiens le microphone, ainsi que le parapluie. Oui ! Je sais, un Biker avec un pébroque ça le fait pas, mais c’est comme cela. De l’autre main je note les contacts sur le carnet de trafic et retiens les pages de celui-ci face au vent.

Vue générale de la station radio

Vue générale de la station radio

Carnet de trafic et fiche du Phare

Carnet de trafic et fiche du Phare

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai beau essayer de me cacher des intempéries, s’y ajoute la marée montante, de faible coefficient mais, sous un vent dominant d’Ouest. Les embruns commencent à passer par-dessus le parapet et commencent à asperger la moto. Je décide de cesser mes émissions et replier le matériel.

Vieux Môle, Chariot et Motocyclette,

Voila, je reconnais que le passage historique peu paraître un peu long. Comme je le précisais en introduction, j’ai toujours une pensée pour les personnes qui ont péri à cet endroit. Soixante dix années après je pratique mon hobby au même endroit.

Donc cet article concernait l’activation du vieux môle en ce mois de novembre 2016, avec une motocyclette afin de changer les habitudes. Ensuite un petit clin d’œil modeste à notre histoire locale avec des répercussions mondiales dans le cas présent. Finalement associer radio, histoire et plaisir de la moto c’est génial.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Pour revenir à la première activation radio en 2014, vous pouvez cliquer ici.

Carte de validation pour le DPLF

Carte de validation pour le DPLF

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire

Print Friendly, PDF & Email