Le phare de Paimboeuf

Le phare de Paimboeuf et canal de la Martinière. Donc nous allons nous intéresser à un phare particulier, non par sa constitution, classique, pour ne pas dire banal. Sa hauteur est de 9,10 mètres, son feu à une portée de 7 miles (13 Kms pour les terriens). Non sa particularité est qu’il serait, le seul phare de France situé à plus de 10 kilomètres de l’océan dans les terres. Situé sur la commune de Paimbœuf bordant la Loire maritime. Cité d’un peu plus de 3000 Habitants qui a connue son heure de gloire au 19 ème siècle lorsque les navires de tous tonnages venant du monde entier remontaient l’estuaire de la Loire en direction de Nantes.bien sûr ce phare est toujours en activité. Feu à 3 occultations blanc et vert, toutes les 12 secondes.

phare de Paimboeuf

Phare de Paimboeuf en Loire Maritime

Estuaire de la Loire en aval du phare de Paimboeuf

Loire Maritime en aval du phare de Paimboeuf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oui ici nous sommes Loire Maritime jusqu’à la ville de Nantes, ensuite, c’est le domaine fluvial. Ces grands navires qu’il guidait à l’époque étaient souvent des trois barques à voile et ensuite des vapeurs jusqu’au canal de la Martinière. Le canal de la Martinière d’une longueur de 15 kilomètres est parallèle avec le fleuve ingérable en raison de son cours et des ses bancs de sable capricieux, il permettait au grands navires de remonter jusqu’à Nantes. Sa construction dura 10 années de travaux titanesques, utilisant une partie du matériel ayant servi à creuser le canal de Suez. Il connu une intense activité pendant 20 ans, devint cimetière à bateau de 1921 à 1927, puis occupé successivement en 1943 par les Allemands, puis par les Américains dans les années 50 pour y stocker du matériel de l’OTAN. Il fut abandonné envasé à partir de 1960. A ce jour il est réhabilité en base et activités de loisirs et se trouve sur le parcours de la Loire à vélo qui vous emmène vers le phare de Paimboeuf et ensuite finir sur l’estuaire et le pont de Saint-Nazaire.

Paimboeuf une journée de pluvieuse de Janvier

Paimboeuf journée pluvieuse de Janvier

Optique du phare

Vue de l’optique du phare de Paimboeuf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez peu de littérature sur ce phare, notamment dans les ouvrages dits spécialisés dans le domaine et c’est dommage car il à un rôle non négligeable sur la navigation des gros cargo remontant jusqu’à Nantes.Il signale notamment les bancs de Bilho et surtout des Brillantes.

Pour activer ce phare en expédition radio cliquez sur ce lien.

 

Le phare de Paimboeuf

Le phare de Paimboeuf. Activation radio de celui-ci.Compte-tenu de la période et de la météo du jour, à savoir début du mois de janvier, une journée comme l’on à parfois ici, 70 km/h de vent et de la pluie par intermittence.

Y aller,

Un méchant vent plein Ouest qui s’engouffre dans l’estuaire de la Loire. Traversant le pont de St Nazaire et secouant les véhicules le parcourant. Le pont franchi, première sortie à droite sur Mindin, direction Corsept, Paimboeuf. Donc pas d’activation de phare en mer car les prévisions sont des vagues de 1,30m de moyenne, pouvant monter à plus de 2 mètres.

Optique du phare

Vue de l’optique du phare de Paimboeuf

Pousseur au pied du phare de Paimboeuf

Phare de Paimboeuf en Loire Maritime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc nous allons nous intéresser à un phare particulier, non par sa constitution, classique, pour ne pas dire banal. Sa hauteur est de 9,10 mètres, son feu à une portée de 7 miles (13 Kms pour les terriens). Ouais, Bof !

Océan ou Fleuve ?

Non sa particularité est qu’il serait, le seul phare de France situé à plus de 10 kilomètres de l’océan dans les terres. Situé sur la commune de Paimbœuf bordant la Loire maritime. Cité d’un peu plus de 3000 Habitants qui a connue son heure de gloire au 19 ème siècle lorsque les navires de tous tonnages venant du monde entier remontaient l’estuaire de la Loire en direction de Nantes. En témoigne le long quai bordant la petite cité et qui ne sert plus à rien, hormis de promenade matinale et/ou dominicale. Pour finir, bien sûr ce phare est toujours en activité. Feu à 3 occultations blanc et vert, toutes les 12 secondes.

 Côté radio maintenant. Un phare idéal pour les débutants, qui ne prendront aucun risque. Petites explications concernant l’activation de votre phare préféré.

 

Marée basse en Loire

Marée basse en Loire

Le Guignol et ses antennes

Le Guignol et ses antennes

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment faire,

Commencer par récupérer les coordonnées et les références de celui-ci.

Trois sites intéressants: Le site des DPLF (Diplôme des Phares du Littoral Français) crée par des OMs Français.F6DGT/F5OGG/F5UBH

Le site du WLOTA (World Lighthouse Of The World) crée par ces mêmes OMs Français.

Enfin un site Américain inspiré des deux précédents L’ARLHS (Amateur Radio LightHouse Society)

Suivant la nationalité des correspondants vous aurez besoin d’une des deux références. Prenons un exemple avec  phare de Paimboeuf : PB 195 et FRA 378, ne pas oublier votre locator IN87XG (dans ce cas-ci), finalement simple non ?

Pour ma part je rédige une fiche de préparation pour chaque phare, elle me servent aussi lors de l’activation pour éviter de perdre du temps. Vous pouvez trouver des conseils supplémentaires sur ce lien qui vous mènera sur l’onglet « Fiche et aides pour animer un phare »

Finalement, activer un phare, c’est simple, Non ?