Activation d’Armendèche

Activation d’Armendèche. Idéal pour les Oms désirant activer un phare pour une première fois. Bien sûr nous parlons d’un phare, situé en Vendée (85), sur le territoire de la commune des Sables d’Olonne, cité balnéaire très connue. Le « La Baule » des Vendéens, en moins massacré. Quoi que !… Tout le monde veut sa place dans le paradis qui le concerne, à condition de cocher la bonne case. Là, c’est le plus près de l’océan, souvent les gens parlant de leur acquisition vous disent, « T’as vu, comment on domine la mer ». Comme si l’on pouvait dominer la Mer. J’ai séjourné une semaine au pied de ce fameux phare, joli bébé, car très jeune, construit en 1968. Pourquoi ? Très simple… Le phare de la Citadelle de La Chaume qui sert aux marins entrant dans le port est, masqué en partie par un immeuble très laid implanté devant. Donc il fallait se bouger le fessier.

Vue de mon lieu de villégiature

Vue de mon lieu de villégiature

Vue de l’océan

Vue de l’océan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour s’y rendre rien de plus simple, il se situe sur le quartier de la Chaume, Corniche de la Nough. J’ai séjourné sur un petit site de studios de plein pied et situé à 50 mètres du phare. Ce site s’appelle « La Vigie » les patrons sont très accueillants. Cela me permis d’activer le phare dès que j’avais du temps de libre.

A la fin de cet article je vous ai formalisé quelques grandes lignes concernant le DPLF. Ce phare de 39 mètres de hauteur, de couleur blanche , de forme hexagonale, situé sur une propriété de 780m² des phares et balises. Allumé le 03 Août 1968 est situé au L= 46° 29′ 40″ N et 001° 48′ 30″ W, son locator est IN96CL.

L’endroit est protégé des véhicules, un petit parking est situé devant le phare et l’on peut se garer au alentours sur la petite rue d’accès. Compte-tenu de ma proximité j’ai décidé de m’y rendre à pieds avec tout mon matériel.

Derrière le guignol, le petit parking

Derrière le guignol, le petit parking

Le guignol et sa remorque "Made in Chinetoque"

Le guignol et sa remorque « Made in Vemicelles »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous conseille malgré tout pour votre tranquillité d’activer ce type d’endroit en dehors de Juillet et Août sauf, si vous n’avez pas le choix. Beaucoup de passage de piétons, se rendant au centre ville et les éternels pisse clébards de la journée. Des conversations intéressantes avec les gens du coin sauf, en plein pile-up. Cela permet aussi de parler de notre hobby en dehors des grandes manifestations nationales ou départementales.

La référence de ce phare pour le DPLF est PB 058 que j’ai trouvé sur le site dédié.

En haut à droite à terre l'APRS

En haut à droite à terre l’APRS

4° et 40km/h NordEst, ça vous dis !

4° et 40km/h Nord-est, ça vous dis ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour revenir au matériel habituel, j’utilise une remorque dédiée normalement au jardinage d’après la pub. Cette petite remorque sur ses quatre roues gonflables pourrait transporter de 150 à 250 kilogrammes de charge suivant les vendeur. Super utile, sur l’activation du lendemain j’ai transporté 80 kg sur 1 kilomètres. Le matériel un FT857 Yaesu, une puissance d’environ 80 watts. L’énergie st fournie par une batterie de 110Ah marine, décharge lente et entre celle-ci et le transceiver, un « Booster MFJ » qui permet de ré-hausser la tension et même après 160 qso j’ai environ 13 volts. Pour finir l’antenne, lorsque j’ai de la place j’installe un dipôle fabrication OM pour le 40 ou 20 mètres. Hissé à 5 mètres du sol sur un mat télescopique en fibre de verre.

Le Dipôle 40 m et mât en fibre

Le Dipôle 40 m et mât en fibre

Elle est pas belle la vue, la vie, la Radio

Elle est pas belle la vue, la vie, la Radio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sommet du mât j’accroche une petite poulie qui me permet de changer de dipôle en quelques minutes. Le mug vintage sur le cliché est un authentique « 1664 », bien sûr ne pas oublier le café et petits gâteaux. Côté radio, j’étais très attendu par les YLs et OMs passionnés de phares, donc, le pile-up a démarré dès les 5 premières minutes. Autre astuce pour mes correspondants, c’est la balise APRS, ils savent que dès quelle apparait sur APRS.fi c’est que je suis prêt. Ensuite le souci sera de gérer son temps car vous n’avez même pas le temps de faire des besoins naturels…

Je trafique aussi avec un carnet de trafic papier et plusieurs crayons bois afin de palier les mines cassées. J’ai utilisé souvent le computer et l’excellent programme de Jean-Louis F1AGW, mais un souci se pose en plein air, le soleil qui se reflète dans l’écran du PC. A ce moment rideau, vous restez comme un …

Carte de validation du phare PB 058

Carte de validation du phare PB 058

Quelques rappels concernant l’activation d’un phare comptant pour le DPLF (Diplôme des Phares du Littoral Français)

  1. Être à moins de 150 mètres du phare concerné où de sa clôture (si privé),
  2. Activer un seul phare à la fois,
  3. Joindre une photo du phare avec l’OM  et sa station,
  4. Joindre le log de trafic,
  5. Que le phare figure dans la liste proposée par le DPLF,
  6. Il n’y a pas de minimum de contacts, 5 ou 160 on s’en fout, cela permet entre autre aux stations QRP d’activer une référence (Sinon essayez de réaliser 50 ou 100 qso avec 5 watts comme pour certains monuments),
  7. Ne pas pénétrer dans des propriétés privées sans accord du propriétaire,
  8. Penser aux écouteurs et SWL qui eux aussi participe au diplômes.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, pour des renseignements complémentaires, je suis dans la nomenclature.Merci aussi à l’ami François F6HPL pour le visu super sympa qui d’ailleurs se renouvellera sur l’activation de la Chaume.

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire LogoDPLF2

Armendèche

Présentation,

Armendèche, cette fois-ci nous quittons la Loire Atlantique (44) pour un petit séjour en Vendée (85). Magnifique département chargé d’histoire, il ravira  les passionnés de notre passé et les mordus d’ocean. Cette semaine de Qsy comme disent les « Amateurs Radio » nous mène sur la jolie cité balnéaire des Sables d’Olonne. Connue entre-autres pour son célèbre Vendée Globe.

De nombreux phares balisent l’entrée de ce port de plaisance, de pèche et de commerce. De gros navires, à l’échelle des installations, entrent régulièrement dans le port.

"Fort Boyard" le Serpillotéraupathe des Sables

« Fort Boyard » le Serpillo-téropathe des Sables

Chassé-croisé de petits cargos

Chassé-croisé de petits cargos

 

 

 

 

 

 

 

 

Les incident de mer ne sont pas rares car l’accès aux installations portuaires est délicat, pas moins de 9 phares balisent les côtes des Sables d’Olonne. Les navires arrivent face à la grande plage sur l’alignement 33° des phares de la potence.

Alignement 33° et phare de la Potence

Alignement 33° et phare de la Potence

Alignement 33° et phare de la Potence

Alignement 33° et phare de la Potence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite ils bifurquent sur bâbord afin d’attraper l’alignement au 320° de la jetée des Sables et de la Tour Arundel, citadelle du 11ème siècle et coiffé de la lanterne de la Chaume. Ils terminent par l’alignement 328,1°

Jetée des Sables alignement 320°

Jetée des Sables alignement 320°

Tour Arundel Alignement 320°

Tour Arundel Alignement 320°

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois passé la jetée des Sables les navires s’alignent sur l’alignement 328,1° matérialisé par deux petits Fanals situés sur la place du marché du quartier de la Chaume.

Alignement 328,1°

Alignement 328,1°

Le même alignement vu du chenal

Le même alignement vu du chenal

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite les navires se dirigent sur le port de commerce, de pèche pour les chalutiers et Olonna pour la plaisance. Plus au nord toujours dans le quartier de la Chaume se situe le phare de l’Armendèche. Phare moderne, il ne fait pas parti des 170 phares français réparés, ou reconstruits, suite au passage désastreux de 1944. De nos jours ils portent d’autres noms et viennent d’autres contrés… Non celui-ci à été construit en 1968.

Phare de l'Armendèche

Phare de l’Armendèche

Phare de l'Armendèche

Phare de l’Armendèche

 

 

 

 

 

 

 

 

Allumage le 03 Août 1968 de ce beau bébé de 39 mètres de hauteur. Son architecte Mr Maurice Durand. Construit en une année seulement, rien de génial du moderne, un coffrage, des banches, du béton injecté et le tour est joué. Au final on se retrouve avec une tour tronconique à section hexagonale sur un soubassement de même section. Il parade à 42 mètres au-dessus de la mer.

Vue de la Mer

Vue de la Mer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est élancé sur l’Océan qui commence à grignoter son embase, dans 30 ans…Sa naissance est due à l’urbanisation galopante de la région, tout le monde veux son morceau de parpaing près ou, dans l’océan… Petit à petit le phare de La Chaume est cerné d’habitations en tous genres et celui-ci ne remplit plus son rôle. Il devenait urgent de construire un nouveau phare.

l'Armendèche et sa Verrue

l’Ardèche et sa Verrue

L'Armendèche et Les Barges en arrière plan

L’Armendèche et Les Barges en arrière plan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa portée est de 22,5 miles nautiques, équipé d’une optique de 650 Watts, feu à 3 éclats toutes les 15 secondes. Il a été automatisé directement à sa mise en service. Sa position est 46° 29′ 41″ N et 001° 48′ 30″ W. Pour se rendre au pied de ce phare, rentrer sur votre GPS « Corniche de la Nough » qui donne sur la route bleue. Pour les plus courageux un chemin piétonnier partant du port de La Chaume vous conduit en 15 minutes au pieds du phare. En arrivant vous pourrez admirer son confrère « Le Phare des Barges » 2 miles nautiques au large.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. A bientôt.

Soirée de Mars à l'Armendèche

Soirée de Mars à l’Armendèche

Au loin "Les Barges"

Au loin « Les Barges »

 

 

 

 

 

 

 

 

Il veille sur les Sables

Il veille sur les Sables