Activités en portable 2

 Activités en Portable 2,

C’est le retour. Bien oui, c’est la mode en audio-visuel, pourquoi pas moi. Lors du dernier article sur le mobile et le portable, j’avais quelques peu survolé les équipements. Suite à ma sortie de ce jour en portable sur les bords de « la Loire Maritime ». Pourquoi ce terme ? Très simple, la réglementation maritime a décidée il y a fort longtemps que « La Loire » entre Saint-Nazaire et Nantes, ne serait pas du domaine fluvial, mais maritime.Vous me direz, et la radio dans tout cela !!! Minute papillon, ça arrive…

Malgré la gelée blanche de ce matin, j’ai sorti le vélo et la remorque équipée en radio. Je vais aussi faire le marché avec, mais on s’en fout. Température du jour 8 à 10° centigrades, et surtout un superbe soleil en ce 06 Mars.

Nous voila prêt pour le départ

Nous voila prêt pour le départ

Arrivé sur place après un road trip de 40'

Arrivé sur place après un road trip de 40′

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La géographie,

L’avantage de la région donc, est qu’il n’y a que des faux plats montant, les côtes ou les bosses n’existent pas. C’était la phrase préférée d’un de mes entraîneurs de vélo. hihihi. Je suis au bord de la Loire, sur le petit village de Lavau-sur-loire. Il y avait un port à l’époque, un bac pour le transport de marchandises, des bêtes et des hommes, des pécheurs professionnels y parquaient leurs frêles esquifs.

Jusqu’à la fin du 19ème siècle. Les travaux du chenal pour amener les gros trois mats jusqu’à Nantes eurent raison de tous les petits ports du coin.  Tous furent ensablés, et/ou envasés, donc inaccessibles. Le village  qui s’appelait « Lavau » fut rebaptisé en 1920, en « Lavau sur Loire » en souvenir de son passé ancien. En 2015, cet ouvrage est à plus d’un kilomètre du lit actuel de la Loire. Donc éventuellement une carte postale à touriste avec sa « Maison du port » transformé en bistrot littéraire.

Œuvre d’Art,

Sur la photographie vous pouvez apercevoir un truc bizarre. Non ! Ce n’est pas un mirador qui pourrait nous rappeler un passé pas si lointain. Il s’agit d’une « Œuvre d’Art », Je vous la montre de plus près. C’est un observatoire, vous pouvez y grimper un escalier et admirer l’estuaire et sa faune.C’est une œuvre de l’artiste plasticien  Japonais, Tadashi Kawamata. Cette œuvre fait partie de l’art dans l’estuaire initié début des années 2000 afin de redynamiser celui-ci. Bon alors la Radio !!! Ça viens ??

Écluse de l’étier de La Taillée

Écluse de l’étier de La Taillée

Œuvre de Tadashi Kawamata

Œuvre de Tadashi Kawamata

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Radio,

Allez c’est parti pour la radio et ce que contient cette remorque. Tout d’abord notre principal ennemi c’est le poids !!. D’où un ancien vélo de course de marque « Cannondale R900 » de 1992, et 8kgs en Aluminium. 15 saisons de Triathlon et 8000kms par an de roulage. Il ne vaut plus rien, plutôt que de traîner dans un fond de garage comme beaucoup… La remorque, une « BOB » de 6 Kgrs en tubes d’acier et treillage renforcé. Si vous regardez sur « Youtube » d’ailleurs des vidéos sur celle-ci, c’est tordant. Le type est dans les montagnes avec VTT et remorque, roule comme un taré en montée et descente. L’expérience me dit qu’elle est……..Vide.

Tube Tribord PVC de ∅ 100

Tube Tribord PVC de ∅ 100

Tube Babord PVC de ∅ 80

Tube Bâbord PVC de ∅ 80

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aussi des tubes,

Sur la photographie de gauche donc, un PVC de ∅ 100 qui contient, une antenne Yagi, 4 éléments pour le 144 Mhz, un tube de cuivre pour mât de ∅22, un piquet de terre qui permet de maintenir le Tripode en aluminium sanglé au-dessus. Tripode télescopique d’environ 5 mètres de hauteur. Dans le tube, de la photographie de droite, une canne à pêche en fibre de verre réformée de 6 mètres de hauteur pour un long fil, activation du 21 Mhz, plus un autre piquet en acier. Les colliers qui maintiennent les tubes de PVC, sont utilisés pour les descentes de gouttières de maisons. Attention, ils sont en métal, surtout pas de plastique, vous n’iriez pas loin.

Une partie du contenu du sac

Une partie du contenu du sac

Alors ! Voyons voir, ce qu'il y a !

 

 

 

 

 

 

 

Suite matériel,

Bien sûr, un cahier, une trousse avec stylos et crayons. Un appareil photo. Le Yaesu FT817 de 5 watts, une boite d’accord LDG100 spéciale, maxi 20 watts. Le micro d’origine, un casque micro écouteur de gamer, les cordons pour relier l’ensemble, ainsi, que les connecteurs et adaptateurs coaxiales. Un accèssoire MFJ très utile dont je ne regrette pas l’investissement. Je l’ai découvert chez les Anglo-saxons, « c’est un Booster », MFJ 4416, son rôle, très simple, il permet de maintenir la tension alimentant le transceiver à 13,8 volts, même si la tension d’entrée est descendue à 10,5 volts. Lorsque vous faites du portable, mettez un voltmètre sur votre batterie de voiture de 70 Ah, au bout de d’une heure de trafique vous comprendrez. Bien sûr ce n’est pas donné mais, ce n’est pas forcément plus cher que des batterie supplémentaires….

Voila, ça prend forme

Voila, ça prend forme

Quand, y-en a plus, y-en a encore !!

Quand, y-en a plus, y-en a encore !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’alimentation,

Il reste le principal, la source d’alimentation, une batterie de 12 volts et 24 Ah de capacité, compte-tenu de la consommation du FT817, il y a de quoi faire. Très important avant d’acquérir ou utiliser un transceiver pour du portable, sa consommation. Le FT817 consomme 450 mA en réception et environ 4 A en émission. Un FT857 consomme 750mA et un FT897 lui c’est 1 A en réception. J’ai aussi deux couronnes de câble coaxial Aircell de ∅ 7mm. Il a moins de pertes qu’un RG213 de ∅ 11mm et plus facile à travailler. En revanche il est plus fragile. Une bombe anti-crevaison, un dipôle 20m pour le décamétrique et une verticale de marque « Super Antenna MP-1 ».

Station APRS F5OHH-12

Station APRS F5OHH-12

Câblage électrique afin d’utiliser un FT857 et sa façade détachable

Câblage électrique afin d’utiliser un FT857 et sa façade détachable

 

 

 

 

 

 

 

 

APRS,

Sur les images au-dessus,  à gauche la station APRS, qui me sers à me signaler aux OMs attendant mes émissions. La plate-forme qui est fixée sur le vélo s’accroche directement avec un serrage auto-bloquant. Elle peut supporter 9 kilos de masse. En plus de l’APRS, je transporte souvent une batterie de 7Ah pour alléger la remorque. Sur la seconde photo vous pouvez apercevoir les connexions électriques et de commande.

J’utilise du conduit annelé de ∅ 20, de couleur rouge, pour aller avec la couleur du cadre. Le conduit contient, une alimentation en câble souple de 4 mm² qui part de la plate-forme derrière la selle vers la remorque qui contient le FT857 (lorsque je prend celui-ci). Un câble de commande, qui relie la façade détachable du FT857 fixée à l’avant sur le guidon de triathlète vers la remorque qui contient le FT857. Enfin un troisième câble qui relie l’ensemble pour l’audio, écouteur et micro.

et parfois l'UHF sont reliés par un triplexer Daïwa

La 4 éléments, le dipôle et parfois l’UHF sont reliés par un triplexer Daïwa

Quoi !! Un sport la radio !!

Quoi !! Un sport la radio !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mobile,

Cela me permet de pouvoir trafiquer en mobile avec les copains du coin. L’ensemble est stable jusqu’à 35 km/h, aussi après cette vitesse cela devient plus rock’n’roll. Maintenant le but n’est pas de se blesser pour aller se promener. Tout cela permet d’aller dans des coin inaccessible aux « caisseux » et donc d’être tranquille. Sur la photo au-dessus, c’est une partie de l’estuaire interdite à la circulation. Simplement de temps en temps un tracteur qui passe avec un signe amical.

Je vous parlais de trafiquer en mobile, ne rêvons pas, en général au bout de quelques kilomètres, je dois arrêter car le souffle devient cours et le cardiofréquencemètre frôle les 150. hihihi.

Finalement, n’oubliez pas surtout de vous faire plaisir, c’est ce qui compte avant tout. Évitez les idiots de tous genres, expérimentez vous-même, vous trouverez toujours quelqu’un qui l’a fait avant vous. Hum Hum!!

Ride safe, Have fun. 73 QRO à tous, sans restriction bien sûr. Merci d’avoir la patience de me lire.

 

Un peu de patience est la bienvenue

Un peu de patience est la bienvenue

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire