Le Phare de Ville-ès-Martin

Le phare de Ville-ès-Martin,

Il est situé dans la ville de Saint-Nazaire dans le 44 en Loire Atlantique. Petite tourelle de 12 mètres de hauteur. Sommet rouge, lumineuse, balise le chenal de Bonne-Anse qui fait suite à la passe des Charpentiers. Finalement conduit à la grande rade de Saint-Nazaire. Sa localisation est relativement simple.Situé bien sûr sur le front de mer et isolé de la terre ferme à marée montante et haute.

Ville-ès-Martin phare de l'estuaire

Ville-ès-Martin phare de l’estuaire

Marée basse sur Ville-ès-Martin

Marée basse sur Ville-ès-Martin

 

 

 

 

 

 

 

Sa naissance à lieu en février 1865 suite à des constats de spécialistes sur le fait que l’estuaire de la Loire s’ensable au fil des ans. Aussi, La passe des Charpentiers s’est ré-haussé de un mètre, le contournement de cette masse rocheuse est aléatoire. Finalement décidera de la construction du Grand Charpentier en 1884. Les tonnages des bâtiments augmentent, le tirant d’eau aussi, le dragage du chenal commencera la même années. Mais le chemin est long du Grand Charpentier à Ville-ès-Martin, l’éclairage sera complété par l’allumage permanent de la tourelle des Morées avec de l’huile minérale et sa ré-hausse.

Tourelle des Morées face à Ville-ès-Martin

Tourelle des Morées face à Ville-ès-Martin

Le Samuel de Champlain entre la Tourelle des Morées et Ville-ès-Martin

Le Samuel de Champlain entre la Tourelle des Morées et Ville-ès-Martin

 

 

 

 

 

 

 

 

Les naufrages,

Suite à de nombreux naufrages en 1893 la passe sera éclairée de dix bouées lumineuses à huile avec une réserve de marche de deux mois.Une petite usine à gaz d’huile sera construite à proximité.

Ce petit phare sera connu malgré lui pour l’expérimentation d’un nouveau type d’éclairage.Jusqu’en 1896 les feux étaient fixes, cela posait un problème avec les feux de la ville car on pouvait les confondre. Les lumières de couleurs avaient leurs limites, de portée entre autre et de visibilité. La firme Barbier et Bénard expérimentera un feu à éclats consistant à faire tourner l’optique avec un petit moteur électrique. Ce moteur raccordé sur des batteries d’accumulateurs le rende autonome pendant deux  mois, donc plus de gardiennage journalier. Cela donnera deux éclats toutes les dix secondes.

Aujourd’hui la tourelle des Morées est reconnaissable à ses 3 éclats toues les 12 secondes. Concernant le phare de Ville-ès-Martin est de 2 éclats toutes les dix secondes, feu blanc portée de 10 miles.

Accès,

Pour accéder à ce phare par la route, une fois dans la ville de Saint-Nazaire, il suffit de se rendre rue Ferdinand Buisson située sur le bord de mer. Il est à l’extrémité de la plage de Ville-ès-Martin.

Indice visuel

Indice visuel pour trouver ce phare

indice visuel

Autre indice visuel pour trouver ce phare

 

 

 

 

 

 

 

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Pour les Radio-amateurs désirant activer ce phare cliquez sur ce lien.