La Banche expédition

Présentation,

La Banche expédition. Avec l’ami Albert F4FDY nous avons retenu la date du 23 mai pour notre expédition Wlota sur « le Phare de La Banche ». Nous ne l’avons jamais activé et il ne l’a pas été depuis bien longtemps. Je ne reviendrai pas sur ses caractéristiques techniques architecturales, ni nautiques etc…Il suffit de lire l’article sur le sujet en cliquant ici.

Alors pour ce samedi et pas un autre ? Très simple, c’est l’océan qui commande et non l’homme. C’est comme la montagne, ce sont les éléments naturels qui dirigent, ceux qui les ont bravés, ne sont plus là pour en parler. L’avantage de la « Gopro » et consœurs maintenant c’est qu’ils meurent en direct, pour le bien-être des guignols avides de vidéos à sensations. Le plus dur n’est pas pour ceux qui passent de l’autre côté du décor, mais, pour ceux qui restent…

Bien revenons à nos moutons, il est mignon ce petit phare.Sa hauteur est de 30,30m construit au large de la ville du Pouliguen en Loire Atlantique.Commune située entre Saint-Nazaire et le Croisic.

Phare de la Banche et sa cardinale Nord

Phare de la Banche et sa cardinale Nord

La digue de 107 m se découvre peu à peu

La digue de 107 m se découvre peu à peu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Position,

Pour le côté nautique, sa position est en latitude, L = 47° 10′ 7 Nord et sa Longitude G = 002° 28′ West. Pour les amis Radio-Amateurs le Locator = IN87SE. Il est situé entre les phares du « Grand Charpentier » et du « Plateau du Four ». Sa position, 8 miles de la pointe du Croisic et environ 6 miles nautiques du Pouliguen.

Alors pourquoi ce jour et pas un autre. D’abord le coefficient de marée, aujourd’hui c’est un 67, c’est le morte-eaux conseillé à l’inverse des vives qui augmente les difficultés d’abordages, un marnage plus important et donc un transfert de masse d’eau plus important sur un temps quasi identique. Exemple : la hauteur d’eau en pleine mer est de 5,05 mètres et 1,45 mètres en basse mer. Si je prends un coefficient de 84, donc vives eaux la pleine mer sera à 5,60 m et la basse mer 0,80 m, nous aurons une amplitude plus importante dans le même laps de temps ou presque.

Albert F4FDY, en reconnaissance

Albert F4FDY, en reconnaissance

Le Gros et ses 10 pare-battages côté tribord

Le Gros et ses 10 pare-battages côté tribord

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre paramètre,

Autre paramètre, le vent dominant, dans cette zone il est principalement West et SudWest. Parfois comme aujourd’hui Nord-Est, comme sur les clichés au-dessus, dans ce cas l’accostage est facilité et les vagues petites d’environ 0,50 m de hauteur.L’an dernier en plein mois d’Août par beau temps, nous avons accosté le phare du « Grand Charpentier » par marée de coefficient 84, vent plein Ouest, nous avions des creux de plus d’un mètre et avons accosté qu’au bout de trois tentatives. Le bateau étaient littéralement projeté contre la digue et de ce fait seul les petits bateaux peuvent accoster.

Autre chance du jour, la mer calme nous a permis de débarquer le matériel une heure en avance. La règle empirique d’abordage de ce type d’ouvrage c’est deux heures avant la basse mer. Elle était basse à 15h35 et nous avons pu aborder à partir de 12h35.

Alors !On n'est pas bien là ?

Alors ! On n’est pas bien là ?

Albert est déjà à pied d’œuvre

Albert est déjà à pied d’œuvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déroulement,

Nous avons décidé de travailler chacun à une extrémité de la digue de 107 mètres de longueur, because des interférences entre nos deux antennes au niveau des harmoniques. Ne possédant pas de filtre passe-bande, nous appliquons l’article 22.

Concernant le déroulement des opérations, nous avons prévenus les copains et copines du début des émissions à partir de 14h00. Grâce à un bon réseau de connaissances et large diffusions, les OMs passionnés de phares nous attendent de pieds fermes. Claude F5MCC de Bourgogne et Patrice F-11579 ont QSP les infos, ainsi que F5MSS Lidye et le REF39 par Alain F5SN. Idem pour les OMs de Loire Atlantique et les serveurs Radio-Amateurs. Ce phare a été activé il y à très longtemps. Malgré cela nous sommes conscients que, nous allons frustrer pas mal  d’OMs car la fenêtre de tir sur ce type de phare est de, 3h00 à 4h00 maxi de QSO, cela va encore se vérifier aujourd’hui.Ce sera pire pour les prochains car le plus dur sera d’aborder le phare et de rester, quelques minutes…..Enfin vous verrez.

C'est basse mer, il ne reste qu'une heure de QSO

C’est basse mer, il ne reste qu’une heure de QSO

Le calme avant la tempêté

Le calme avant la tempête

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté matériel,

Côté matériel, nous avons deux transceivers, un Yaesu FT847 et un FT897. Les antennes sont deux verticales COMET CHA250B de 7,13m de hauteur, sans radians et sans boite de couplage. Le montage est aisé et c’est ce qui compte. Bien sûr il y a toujours mieux, il y a aussi pire…Pour ma part je trafiquerai aussi en VHF avec une Yagi 5 éléments et en UHF avec une BigWheel en 432mHZ. Les sources d’énergie, trois batteries, une de 108Ah marine décharge lente munie d’un Booster MFJ afin de garder le plus longtemps possible, les 13,8 volts. Deux autres batteries de 70Ah chacune.

Pour le moment nous avons laissé de côté les dipôles qui demandent pas mal de place et de risques lors d’escalade du phare pour les fixer, nous ne sommes pas là pour nous mettre en danger mais, faire de la radio en se faisant plaisir. Imaginez la tronche de la SNSM, d’autant plus que ce jour là nous avons suivi un sauvetage périlleux de plaisanciers sur Jard sur mer, en Vendée qui à pas mal occupé le CROSS et les sauveteurs.Et oui, la saison change, les guignols changent de région.

La potence est idéale pour accrocher une filaire

La potence est idéale pour accrocher une filaire

Face côté océan

Face côté océan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est parti,

Les deux stations démarrent vers 14h00 locales, Albert sur 7,080mHZ récupère un pile-up dès les premières minutes, il gère sans souci même si parfois certains sont un peu pénibles, nos privilégions bien sûr les mobiles et QRP lorsqu’il y en a. Pour ma part je démarre avec la 5 éléments sur 144,244mHZ et les copains de Loire Atlantique et Vendée attendent patiemment. Ce phare est un WLOTA car, situé en mer sur un banc de rochers et porte le numéro 110. Une grande partie des phares mondiaux sont référencés grâce à l’excellent travail de Phil F5OGG du WLOTA  et son équipe. Pour plus de renseignements cliquez ici. N’hésitez pas à encourager ces bénévoles.

Le Guignol en action

Le Guignol en action

Albert toujours en action

Albert toujours en action

 

 

 

 

 

 

 

Ce phare compte aussi pour le DPLF sous la référence PB020. Nous allons trafiquer une heure et demie (14h00 à 15h35), ensuite comme d’habitude la bascule de marée change le temps. Le vent tourne, passe à sur l’Ouest et la houle se forme au loin. Il nous reste en tout et pour tout à peine une heure de trafic. Je commence à remballer le matériel VHF et UHF par précaution et range les câbles.

Nous avons effectué en 2h30′ de trafic, 80 QSO dans 10 pays différents. Nous avons aussi 15 QSO sur VHF et UHF. Compte-tenu du temps alloué à la radio, ce n’est pas si mal.

Maintenant il faut recharger le navire et rentrer, à vrai dire le plus dur reste à faire…

L'eau monte tranquillement

L’eau monte tranquillement

Une heure après la montée des eaux

Une heure après la montée des eaux

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour,

Nous repartons à regret mais, nous le savons à chaque fois c’est la même chose. Nous avons maintenant 12 miles à parcourir avec les vagues de face et qui dévient continuellement notre route fond. Pour venir nous avons eu des pointes à 19 Mph. Pour le retour nous calons la vitesse à 7 Mph et à chaque vague de face nous perdons 2Mph. Nous rallierons le port du Croisic en 2h10′. Ensuite vidage du bateau, sortir de la cale et retour aux QRA, nous serons à 21h30 à destination, mais quel bonheur de faire plaisir aux autres.

Là ! Il faut penser à rentrer

Là ! Il faut penser à rentrer

Bien ! Nous allons prendre congé. à une prochaine fois ?

Bien ! Nous allons prendre congé. A une prochaine fois ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article et à bientôt. Albert F4FDY et Chris F5OHH remercient tous les YLs et OMs qui les ont suivi.A bientôt pour une nouvelle aventure.88 et 73.

The End