Merrien et Ria éponyme

Merrien et Ria éponyme, cette fois-ci nous nous rendons dans le Finistère sud, département 29, sur la commune de Moëlan-sur-mer. Alors, Ria ou Aber ? Excellente question, ce serait la même chose, sauf que, l’aber serait l’appellation bretonne… Heureusement je suis Bourguignon, donc pas de souci pour moi, c’est comme vous voulez. Moëlan-sur-mer, je ne l’invente pas, cette commune du littoral atlantique à  cette appellation, de ce fait nous sommes renseignés de suite. Il y a quelques années de cela, à Saint-Nazaire (44), des élus voulaient solliciter les habitants, pour un référendum. Pourquoi ? Mais c’est très simple ! Comme le dirait Mr Aisberg. Pour être sûr de ne pas se tromper de commune, ils proposaient entre autres Saint-Nazaire-sur-mer afin de ne pas confondre avec un Saint-Nazaire de la Drome, de l’Isère ou de l’Aude…Il y en a onze environ, que je salue.

Mais, revenons à notre sujet Cette petite commune d’environ 7000 habitants possède bien entendu une partie de ses activités tournée vers la mer. Au travers de deux installations maritimes, Brigneau, et Merrien. Des phares dans chacune.

Ria de Merrien

Ria de Merrien

Ria de Brigneau

Ria de Brigneau

 

 

 

 

 

 

 

Présentation et situation

Commune située sur la communauté de communes du pays de Quimperlé. Elle est située entre Pont-Aven et Guidel. Je ne vais pas vous faire un speech sur le « comment s’y rendre ». Pour ma part je suis arrivé de Pont-Aven par la D24 en passant par Riec-sur-belon. A l’entrée de Moëlan, je prends sur ma droite, vers le sud, la D116 en direction de Bellevue. Pour finir, direction Merrien par la route du Parc Mon Bail. Attention, le phare est situé sur la rive droite de la Ria de Merrien. Enfin, vous arriverez sur une placette en impasse. Il n’y a plus qu’à…

Conservatoire du Littoral

Conservatoire du Littoral

Petit parking à partir du panneau

Petit parking à partir du panneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous regardez la photographie de droite. L’accès au chemin côtier et au phare de Merrien, se situe juste après le panneau. Le phare n’est pas très éloigné de la route, mais en revanche,vous allez devoir marcher environ deux cent mètres dans une nature verdoyante. Pour le matériel une petite bosse va se présenter à vous et sollicitera vos mollets de marcheur.

Phare de Merrien niché dans la nature

Phare de Merrien niché dans la nature

Et voila la bète

Et voila la bête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce petit phare qui guide les marins dans la Ria de Merrien depuis l’océan, a vu le jour relativement tard. Il n’était pas une priorité absolue pour les services des phares et balises.

Il fait parti de la « Bande des quatre ». Quatre petits phares installés dans le sud Finistère de 1924 à 1927. Le phare de Pouldohan et celui de Trévignon en 1924. Ensuite celui de Pors-Poulhan et Merrien en 1927. Ce sont de petites tours carrées de 5 à 7,60 mètres de hauteur. Construites en béton et barbouillées de peinture afin de servir d’Amer le jour. Pour plus de précisions vous pouvez parcourir un de mes articles précédents, en cliquant sur ce lien

Le lieu de séjour,

L’intérêt de l’endroit d’un point de vue radio c’est le calme et la tranquillité. De temps à autre des marcheurs passent à bonne distance, certains font un signe amical de la main. Deux se sont arrêtés afin de me demander le but de l’activité. La vue est splendide sur ce promontoire surplombant l’océan.

Alors ! Elle est pas belle la Vue ?

Alors ! Elle est pas belle la Vue ?

La nature dans l'axe du phare

La nature dans l’axe du phare

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous venez avec des proches, tout est possible. De la marche, des jeux de ballons ou de cache-cache etc.. Sans oublier l’exploration des environs. Ne pas manquer de laisser les lieux vierges de toutes traces de votre passage, cela va de soit.

De l'autre côté de la Ria des crustacés

De l’autre côté de la Ria des crustacés

Des eaux translucides en contre-bas

Des eaux translucides en contre-bas

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site est protégé et géré par le Conservatoire du Littoral et donc surveillé.

Côté Radio et activation,

La station installée et opérationnelle

La station installée et opérationnelle

Petite brise sur les drapeaux

Petite brise sur les drapeaux

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté radio, ce lieu donc est une référence Flora Fauna, FFF-0698. Côté phare la numérotation est FRA-358 au niveau de l’ARLHS. Le locator du site est IN87ES, 47° 46′ 81″ Nord et 003° 39′ 10″ West.

Le matériel est habituel et éprouvé, logé dans ma remorque vermicelle et roues gonflables. Ces remorques dites « de jardin », coûte de moins en moins chères et bien pratiques. Elles sont multi-tâches.

Remorque et matériel

Remorque et matériel

 

Le guignol et le phare

Le guignol et le phare

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme les lieux sont boisés, la mise en place du dipôle est plus délicate, ainsi que le mat télescopique de dix mètres Sotabeam.  Pas facile de rentrer entre les branches et de tendre les conducteurs. Il y a toujours quelque chose qui s’accroche quelque part.

Côté transceiver, l’éternel FT857 de chez Yaesu. L’ alimentation, la fidèle batterie de 70Ah, marine et décharge lente. Entre les deux bien sûr, le booster MFJ. J’ai réduit au maximum le matériel et donc le poids, j’utilise l’ensemble embarqué la veille sur l’île aux Moutons, Archipel des Glénan. La seule condition est de vérifier soigneusement le matériel, il n’y a même pas un raccord de trop, c’est le risque.

Les fréquences activées, le 80, 40 et 20m. Mais il faut compter sur la propagation et ce jour-là, elle n’était pas brillante. Mon objectif est de rester la journée sur une activation FFF et de phare. Je n’active pas trente six références, en général deux.

Une nouvelle fois sur le 20m, l’après-midi, le même phénomène que l’activation précédente s’est reproduit. 14h30/15h00, plus de correspondant, un calme incroyable. Soudain, un VK, W1, KG8 et VE me répondent et cela pendant dix minutes environ. Des reports de 58/59. Le côté magique c’est ce simple bout de fil tendu dans les airs.

 

 

 

 

 

 

Pour terminer,

Concernant les contacts, la contrainte du nombre est importante. Que ce soit pour un château, un Flora Fauna, pour une première activation, il faut réaliser un minimum de 100 contacts. Parfois, lors de propagation médiocre, cela devient rock’n’roll.

Encore une bonne journée d’activation, au plein air et d’un magnifique soleil.

Merci d’avoir parcouru ce petit article. A bientôt 73/44.

 

 

Allez, suivez les Moutons

Allez, suivez les Moutons.

Vous allez me dire, encore un titre alambiqué, pourtant nous sommes le matin. Il démarre de bonne heure le gars, il se refuse rien le bougre. A vrai dire, je vais vous parler du « phare des Moutons ». Il se situe sur l’Archipel des Glénan, je vous rappelle qu’il n’y a pas de « s » à Glénan. Sinon vous passerez pour un guignol de la ville. A toute période de l’année, pour prendre la mer afin d’assouvir sa passion pour les phares, il faut être extrêmement prudent. L’an dernier, malgré une future météo acceptable, je n’ai pu sortir mon petit bateau. Pas grave il est resté au camping, la semaine, il a pris l’air lui aussi.

Nouvelle tentative,

Cette année rebelote et dix de der comme on jaspine chez moi. C’est reparti pour un tour, la météo de la semaine est relativement calme, en fait je n’ai qu’une fenêtre de deux jours pour me rendre sur les Glénan. Sitôt dit, sitôt fait, je profite d’une semaine de libre pour aller sur Trégunc (sud Finistère). En même temps c’est au plus près, toutes les régions de l’hexagone, voir du monde  se valent. Chez moi pas de, plus beaux villages, beaux panoramas, de plus belles avenues, plus belles façades etc…Pour avoir parcouru la planète, tout est beau et différent. Cela dépend de, votre humeur du jour, état de santé du moment, condition climatique, rencontres locales et j’en passe. Le plus bel endroit du monde s’il en faut un, pour moi ce serait le lieu d’enfance, même très pénible soit-il.

Allez c’est parti, j’attèle le pneumatique de 4,20 mètres derrière la corsa de 16 années et 200.000 bornes au compteur. Ce qui devient délicat, à ce jour, c’est la pente des cales et notamment celle de Pors-Breign, à Trégunc, dans la baie de Pouldohan. Mais, on gère malgré tout.

Le phare des Moutons

Le phare des Moutons

Phare de Penfret

Phare de Penfret

 

 

 

 

 

 

 

Présentation,

Alors ! il ne sont pas beaux les deux gros ? Donc, tous les deux situés sur l’archipel des Glénan. L’an dernier j’ai pu avec bonheur activer le phare de Penfret. Le souci à chaque fois est l’état de l’océan. Seulement un créneau d’une journée dans la semaine et encore, des creux de 1 à 1,5 m.

Les Moutons est un petit îlot protégé servant de réserve ornithologique, aux sternes notamment très nombreuses. Seules quelques parties de l’île sont accessibles au public.

Cale de Pors-Breign, Trégunc

Cale de Pors-Breign, Trégunc

Baie de Pouldohan, Trégunc

Baie de Pouldohan, Trégunc

 

 

 

 

 

 

 

La cale de mise à l’eau est payante, à la journée, la semaine, mensuel ou à l’année. Pour ma part je fonctionne à la journée. La mise à l’eau est de 6 euros (prix 2017), la veille je suis allé chercher mon bulletin afin de l’apposer sur le tableau de bord. Ne l’oubliez pas, cela évitera un éventuel tracas. Ce n’est plus l’office du tourisme qui délivre les accès mais, les services techniques de la ville de Trégunc d’où dépend la cale de Pors-Breign. Pour les localiser, très simple, lorsque vous êtes sur la route de Pont-Aven en direction de Trégunc, c’est sur la droite juste à l’entrée de la commune.

Afin de vérifier mon matériel, une fois de plus, et comme l’état de la mer ne le permet pas, je décide d’aller activer le petit phare de Pouldohan. Je l’avais déjà activé l’an dernier. Comme je serai sur une zone Flora Fauna cela étoffera mon auditoire du moment.

Phare de Pouldohan et le dipôle 20/40m

Phare de Pouldohan et le dipôle 20/40m

Baie de Pouldohan

Baie de Pouldohan

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne m’éternise pas sur cette activation, déjà évoquée dans un article précédent. Pour cela cliquez ici.

Petit rappel des références activées ce jour-là. Pour le FFF, ce sont les « Dunes de Trévigon » référence 1575, pour le petit phare le référencement est FRA-746.

Le jour « J »,

Le matin du 15 juin, la mer s’est calmée et c’est le départ pour l’île aux Moutons. Mise à l’eau du pneumatique, le matin vers 9h00. La marée ne permet pas une heure plus tôt. Ne pas oublier que la baie de Pouldohan est à sec, à marée basse.

L’île aux Moutons est situé à 7 miles nautiques de la baie de Pouldohan. Après la mise à l’eau, je met le cap au 230°, une fois passé le fanal de « Roche Tudy ». Je ne tiens pas compte des dérives courant et du vent, compte-tenu que j’aperçois au loin le phare. Le temps est clair et ensoleillé, pour plus de tranquillité je navigue avec ma combinaison de nage. Un petit clapot de 0,50m m’empêche de trop mettre les gaz. Ce sera une croisière tranquille, d’autant que je n’ai jamais abordé cet îlot.

Ne jamais atterrir face au phare

Ne jamais atterrir face au phare

Vue de la petite jetée, plus au Nord

Vue de la petite jetée, plus au Nord

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps de parcourir les 7 miles et de repérer les lieux, la marée est déjà bien descendue. Au loin j’aperçois un jeune homme qui me fait signe de rejoindre la jetée de l’île. Eh oui ! Il y a une petite bande de béton pentue qui m’attend. Lorsque vous arrivez en vue de l’île , ne vous aventurez surtout pas face au phare. Il y a de beaux récifs qui n’attendent que vous. Je les vois bien, il me reste environ 30 centimètres d’eau, je descends même sur les récifs pour pousser le bateau. Un semi-rigide cela passe partout ou presque…

Je fais marche arrière et repasse avec précaution le long des rochers. Ensuite je contourne par l’Est, le grand récif et finalement je suis en vue de la jetée de débarquement.

Un pied sur l’île,

Je suis accueillis par Kévin, un étudiant membre de « Bretagne Vivante » et gardien du Temple de cette île aux Moutons. Il protège les accès du site et bien sûr la tranquillité de milliers de couples d’oiseaux. Parmi eux la fameuse Sterne.

Pour plus de renseignements sur cette association vous pouvez cliquer sur ce lien présent.

Je me présente, et entamons une brève conversation. Ma démarche est de lui demander les endroits autorisés d’accès et exprimer mes  besoins afin d’installer mon matériel. Nous sommes en juin, je retrouve la même ambiance que sur l’île du Pilier, face à Noirmoutier, l’an dernier. Nous sommes en pleine nidification, ça braille de partout. Si vous approchez de trop près, ils vous attaquent. Pour les repousser, il suffit de lever les bras et agiter une casquette. Cela n’évitera pas les fientes, qu’ils se feront un plaisir de lâcher.

Quelle entré en matière...

Quelle entré en matière…

Une eau...Canard WC

Une eau…Canard WC

 

 

 

 

 

 

 

Mon hôte retourne au comptage des ses milliers d’ oiseaux. Non ! Ce n’est pas une blague, j’y ai assisté. Il séjourne plusieurs mois sur cette île, il a des tâches précises et régulières sur le domaine. De la journée, nous aurons simplement deux personnes qui débarqueront afin de pratiquer un peu de pêche à pieds sur l’estran.

Le WX est capricieux aujourd’hui, le vent se renforce, le sable cingle mon visage et quelques gouttes arrivent. Finalement  je plante mon dipôle sur la plage,  tout s’envole. Pour le carnet de trafic, j’ai installé des pinces à dessin. Le papier ne tombe jamais en panne, ni le crayon bois…

Drapeaux FFF et sauvons nos phares

Drapeaux FFF et sauvons nos phares

Vue d'ensemble de l'installation

Vue d’ensemble de l’installation

 

 

 

 

 

 

 

 

« Sauvons nos phares » dans un article précédent j’ai déjà évoqué cette association qui milite pour la sauvegarde de notre patrimoine maritime. De nouveau le lien afin d’obtenir plus de renseignements. Cliquez ici.

C’est parti pour un run,

Je ne vous bassinerai pas avec la description du matériel, je l’ai évoqué à maintes reprises au travers des mes écrits.

C’est une première activation French Flora Fauna, que cette île aux Moutons. Le phare lui, a été finalement activé quelques fois. L’île est très calme, cela me change de Penfret activé en septembre dernier. Beaucoup de navires encore à cette période runs autour des îles.

Message clair, isn't it ?

Message clair, isn’t it ?

Présentation de l’île des Moutons

Présentation de l’île des Moutons

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors de votre arrivée n’hésitez pas à aller au devant du responsable des lieux. L’essentiel est l’harmonie des lieux, l’île, sa tranquillité, les oiseaux, puis vous… Et votre passion.

Je commence tard mon activation, sachant que certains fidèles m’attendent depuis pas mal de temps. Mais, ce n’est pas un rendez-vous de bistrot. Ils savent que la référence est  rare et que l’accès par la mer est aléatoire. Je commence vers 11h30 locale et vu que la marée commande, le bateau est échoué, jusqu’à 17h00.

Le Gros, affalé se repose

Le Gros, affalé se repose

Avant, les 2 mètres de creux du soir...

Avant, les 2 mètres de creux du soir…

 

 

 

 

 

 

 

 

Les contacts commenceront sur le 40 mètres et j’enchaînerai sur la bande des 20 mètres moins perturbée. Parfois des porteuses se font entendre, ou des stations puissantes s’installent carrément sur la fréquence que j’occupe. Ce sont les mêmes crétins que, sur la route, dans nos familles ou dans le monde du Pro..

Pendant mon break repas, oui je sais mais, le nombre de qso m’importe peu. Comme je l’évoque souvent (je radote parfois), je ne joue pas à celui qui à la plus longue. Ce jour-là j’ai réalisé 180 contacts, cela me convient. J’ai profité pleinement de ce lieu sans en abuser de quoi que ce soit.

Surtout Ne pas atterrir à cet endroit

Surtout Ne pas atterrir à cet endroit

Accès réservé ensuite

Accès réservé ensuite

 

 

 

 

 

 

 

Séjour,

La photographie de gauche vous montre l’endroit où vous devez éviter d’atterrir, ceci pour deux raisons. La première, est la présence de récifs à fleur d’eau, à éviter afin de protéger votre compagnon d’expéditions. Finalement la seconde est très simple, des nids d’oiseaux sont présents sur la grève.

J’ai pris un peu de temps pour musarder dans les rochers découverts par la mer. Pas afin de pêcher mais, de regarder la nature et tous ces endroits balayés et maltraités par les éléments naturels. Comme toutes les côtes du globe, le paysage semble découpé aux ciseaux.

Étrange ce tas de... merde

Étrange ce tas de… merde

Beaucoup de vent ce jour-là

Beaucoup de vent ce jour-là

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la photographie de droite, les batteries de canons datant de la seconde guerre. Elles ont été démontées de leur socle et amenées sur la plage. Pourquoi ne pas les laisser en place ou, les déposer et recycler ? Nous verrons l’an prochain…

Un peu de repos avant de repartir

Un peu de repos avant de repartir

On est pas bien là ?

On est pas bien là ?

 

 

 

 

 

 

 

Pour ma prestation, je n’ai pas pris de risques. Quinze jours auparavant sur l’activation du FFF et de la « tourelle de Penerf » je me suis fait piéger par le soleil du 1er juin. J’ai protégé presque toutes les parties de mon corps, sauf l’arrière des jambes. Résultat, des brûlures assez sérieuses et de la Biafine pendant une bonne semaine. Ce coup-ci j’ai enfilé ma combinaison de nage et l’ai gardé toute la journée. Pas forcément à l’aise mais, je suis à l’abri.

Il est temps de rentrer,

Il est 18h00, la marée me donne le top du départ. Je prends congé de mon hôte et le remercie de son accueil et de sa pédagogie. Cette petite île est un sanctuaire, la liberté  pour les oiseaux, notamment l’emblématique Sterne, et animaux en tous genres.

Fouesnant les Glénan

Fouesnant les Glénan

Au-delà c'est à vos risques et périls

Au-delà c’est à vos risques et périls

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chemin du retour sera un peu plus rock’n’roll, la houle s’est formée. Des creux de 1,50 mètres sont en place. Le pneumatique est balloté, je dois tirer des bords pour éviter les embruns. Je tiens tant bien que mal les 6 nœuds et d’un seul coup, sur le sommet de la vague mon speedomètre enregistre 16 nœuds. Je me tiens bien droit et cramponne la barre. Pas de grand danger, je porte mon gilet automatique, la VHF autour du cou, le coupe moteur au poignet.

De plus je passe au large du sémaphore de Mousterlin, un navire militaire est en vu, à quelques encâblures du mien. Je dois être dans les jumelles. Finalement je pose le pied sur le sol vers 19h00, bien content d’arriver. Comme d’habitude je suis en solitaire, donc gérer tout le reste. Le gros avantage est que : Je ne mets la vie de personne en danger…

Voilà c’est terminé, quel bonheur d’avoir eu la chance d’activer cette île aux moutons. Un Flora Fauna et un phare célèbre. J’en ai rêvé pendant des semaines.

Merci d’avoir lu ce petit article qui je l’espère vous incitera à essayer d’activer ce site. J’ai réalisé une petite vidéo, qui suit, sans musique de fond. Il y a juste les cris des Sternes et le son lancinant du vent qui m’accompagna tout au long de la journée.

Rappel des références activées ce jour. La référence French Flora Fauna, FFF-2264. Le phare, FRA-043.

73/44 Chris

Activation, pique-nique à Pouldohan

Activation, pique-nique à Pouldohan. Ce petit fanal en béton est situé sur la Ria de Minahouet dans le Finistère. Département 29 pour les nuls. Aussi, il est peu ou pas connu du public. Uniquement des locaux, plaisanciers, pêcheurs ou marcheurs du sentier douanier se rendant sur Concarneau. Je ne vous parlerai pas de sa petite histoire évoquée dans un sujet précédent.

Il fait partit de la « Bande des quatre ». Quatre petits phares installés dans le sud Finistère de 1924 à 1927. Le phare de Pouldohan et celui de Trévignon en 1924. Ensuite celui de Pors-Poulhan et Merrien en 1927. Ce sont de petites tours carrés de 5 à 7,60 mètres de hauteur. Construites en béton et barbouillés de peinture afin de servir d’Amer de jour.

Localisation et s’y rendre,

Le phare de Pouldohan se situe sur la commune de Trégunc, pour y accèder, c’est simple. Lorsque vous êtes sur la route de Concarneau vers Trégunc. A l’entrée de la ville, sur le rond-point de Minahouet. Aussi, il est simple à trouver, une usine de vêtements marins, très connue dans notre pays, « G.. C….n » face à une brasserie, café portant le nom du lieu. Vous prenez sur votre droite, la route de Lambell. Centimètres plus loin, première à droite de nouveau et prenez le chemin de Grignalou, petite route en cul de sac. Attention au croisement d’un véhicule venant en sens inverse. Un conseil, lâchez la grappe à votre GPS et regardez la route. Après deux à trois kilomètres, vous êtes arrivés. Un petit parking est situé au bout du chemin car l’accès au phare se fait à pieds.

Petit parking de Pouldohan

Petit parking de Pouldohan

Activation, pique-nique à Pouldohan

Au fond de l’impasse, le phare

 

 

 

 

 

 

 

Finalement, une fois arrivé à destination, il ne reste plus qu’à décharger le matériel radio et de pique-nique. Il y a possibilité de descendre le véhicule en marche arrière dans le cas de souci de santé, en revanche, c’est sous votre responsabilité…

Phare de Pouldohan vu du large

Phare de Pouldohan vu du large

Fin de l'impasse

Fin de l’impasse

 

 

 

 

 

 

 

 

Activation, c’est parti,

Premièrement, c’est une activation aisé, et donc très facile pour une première fois. Une condition de réussite à prendre en compte, c’est l’océan. Faites attention au coefficient de marée et au sens du vent. Si vous n’y prêtez pas attention, vous risquez de prendre une bonne douche et mettre à mal votre matériel.

Marée basse même coefficient

Marée basse même coefficient

Marée Haute coefficient 75

Marée Haute coefficient 75

 

 

 

 

 

 

 

Concernant le matériel, c’est l’habituel qui à fait ses preuves. En revanche les lieux ne comportent que des rochers, donc très difficile d’implanter des petits mâts. Pour ma part j’emmène systématiquement une massette de 1,5 kilogramme et des fiches en acier, style piquet de terre.

Pique-nique à Pouldohan

Montage des antennes HF

Activation, pique-nique à Pouldohan

La verticale et le dipôle

 

 

 

 

 

 

 

Je profite de la marée basse afin d’explorer le coin. Je prends des repaires car, je vais quelques semaines plus tard, mettre le bateau à l’eau pour attaquer le phare de Penfret.

Finalement les ancrages vont être réalisés à l’aide de gros blocs de granit trouvés sur place. Ce coup-ci, je n’ai pas emmené d’installation VHF/UHF.

Activation, pique-nique à Pouldohan

Phare, Radio et Océan

Activation, pique-nique à Pouldohan

J’avais oublié, le guignol

 

 

 

 

 

 

 

Le WX est beau, couvert en ce début de matinée, il est 09h30. Je commence directement par le 40 m. Comme d’habitude, du monde et des stations puissantes dans les parages immédiats. La différence des signaux entre le dipôle et la Verticale Comet est flagrante. Bien sûr que mes correspondant(e)s préfèrent le premier. Le seul souci est, qu’il est mono-bande, pour changer de bande, je dois remplacer l’antenne. L’avantage de la verticale c’est l’étendue des fréquences de 10 m à 40 m. Elle a un angle de départ plus bas, aussi.

Activation, pique-nique à Pouldohan

Dans le fond, l’île aux Moutons

Ria de Minhaouet

Ria de Minhaouet

 

 

 

 

 

 

 

Pique-nique et après-midi,

Petite pause vers 12h45, une bonne centaine de contacts établis depuis le matin. Finalement, je fais un petit break d’une heure et demie. Je reprends l’après-midi vers 14h00, sur la bande des 20 m.

Le continent américain est ouvert, je fais des canadiens et des californiens.

 

 

 

 

 

 

Par moment des paquets de mer passent les rochers, malgré le faible coefficient de marées. Toute la journée des curieux passent, s’arrêtent, interpellent et posent des questions. Tout reste bon enfant et cordiale. Une partie du chemin côtier est réduit où détruit, la nature reprend ses droits.

L’heure s’avance, il est 16h30, je commence sérieusement à fatiguer, contrairement à ma fidèle batterie de 110 Ah marine qui tient le coup. Avec près de 200 contacts ou QSO, je décide de stopper les émissions.

Très bon bilan d’activation, finalement, activation, pique-nique et radio à Pouldohan seront un bon crû.

Il ne reste plus qu’à valider l’expédition auprès des instances concernées.

Pour terminer avec les environs du phare de Pouldohan, sur le chemin côtier à quelques centaines de mètres vers le Sud. Vous pouvez apercevoir un drôle de totem, blanc, sur les hauteurs du rivage. Il s’agit d’un « Amer », ancêtre des tours à feu et phares.

La Pyramide, Pointe de la Jument

La Pyramide, Pointe de la Jument

La Pyramide, Pointe de la Jument

La Pyramide, Pointe de la Jument

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. 73 à bientôt.

 

Activation de Beg ar Vechen

Activation de Beg ar Vechen,

Petit phare situé sur la commune de Névez dans le sud Finistère. Dans la Ria de la rivière Aven et Belon. Il est appelé aussi « Port Manec’h ». Ce phare est très facile à activer en radio. Ce sera depuis la voie publique car, géré par une association, il est en location de vacances réservé uniquement aux fonctionnaires. Les gens du privé, passez votre chemin, circulez il n’y a rien à voir.

C'est tout droit au fond de l'impasse

C’est tout droit au fond de l’impasse

Vue de l'impasse du phare

Vue de l’impasse du phare

 

 

 

 

 

 

 

Localisation,

Ses coordonnées géographiques, 47° 47′ 59″ N et 003° 44′ 21″ W, son Locator est IN87DT. Sa référence pour les gens chassant le DPLF, sa référence est PB 0268. Pour s’y rendre par la route, c’est très simple, du centre de la commune de Névez, prendre la direction de port Manec’h. Dans une rue pentue en direction du port, sur votre droite se trouve l’impasse du phare. Sinon du petit abri de Port Manec’h remonter la voie et c’est à 100 mètres sur votre gauche. Voir photographie au-dessus.

Photographié du chemin côtier

Photographié du chemin côtier

Vue du Jardin

Vue du Jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme je vous le disais précédemment son activation est aisée de l’extérieur. Très bien pour un OM démarrant une première activation. N’oubliez pas cependant que vous serez sur la voie publique. C’est la semaine d’activation que j’avais dédiée aux phares en mer, appelés aussi WLOTA. Je n’ai malheureusement eu qu’une journée de fenêtre pour simplement activer le phare de Penfret sur l’île des Glénan. Pour l’île aux Moutons ce sera une autre fois. Normal, en septembre, la mer est démontée…

Activation, c’est parti,

J’ai du matériel restreint car, je ne peux utiliser qu’une seule place de parking libre. Finalement, ni les dipôles, ni les antennes VHF et UHF prendront l’air aujourd’hui. Je décide de ne travailler qu’avec la verticale Comet CHA250B. Je vais utiliser de ce fait l’embase maintenue sous le pneu avant du véhicule. L’activer de l’extérieur ne se fera pas, il y a un vent de 70 Km/h et de la pluie par intermittence. Ce n’est pas grave, en revanche, il ne fait pas froid.

La Comet et le Phare

La Comet et le Phare

Le FT857 Yaesu classique

Le FT857 Yaesu classique

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce qui est de l’activation, il n’y a rien autour, prévoyez un petit casse-croûte. La verticale est sollicitée, au regard de ses 7 mètres 13 de hauteur. L’avantage est qu’elle est multibandes de 40 m à 10 m. Comme d’habitude, je démarre aux alentours de 7,095 Mhz pour la matinée. Je ne peux éviter les grosses stations s’installant sur la fréquence que j’occupe. Ils ont de la puissance mais, sont sourds comme des pots… Ils n’ont aucun respect pour les stations portables et/ou en QRP.

Dix minutes entre deux prises

Dix minutes entre deux prises

Dix minutes entre deux prises

Dix minutes entre deux prises

 

 

 

 

 

 

 

 

L’activation se passe sans encombre, j’ai toujours mes 13,8 volts sur le transceiver. La batterie tient le coup ainsi que le booster MFJ. Comme à l’accoutumée, les habitués m’attendent, ils viennent de tous les coins de France. Les amis belges, italiens, espagnols et allemands arrivent à la suite. Mes signaux sont moins forts qu’avec les dipôles mais, c’est du 58/59 avec la verticale.

Je consacre l’après-midi à l’activité sur le 20 mètres aux alentours de 14,260 mHz. Compte-tenu de l’angle de départ bas de la verticale, je fais une incursion aux USA et à l’opposé chez nos amis russes, polonais et croates.

Un Viking chez les bretons

Un Viking chez les bretons

Vue de l'hébergement locatif

Vue de l’hébergement locatif

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement,

Je stoppe mes activités radio vers seize heures trente car le WX devient de pire en pire. J’ai encore frisé les 160 contacts ce qui est fort honorable. N’oubliez pas non plus de valider votre activation de phare auprès des associations impactées. Finalement une excellente journée dans un cadre enchanteur, de la radio, quoi demander de plus ?

Derniers conseils, attention en vous rendant sur l’activation de ce phare, dans l’impasse, une seule voiture peut circuler. Croisement impossible, soyez prudent. Un jour de beau temps vous pouvez l’activer depuis le chemin côtier d’où la vue est à couper le souffle. Autre solution, vous pouvez demander l’accès au centre de vacances jouxtant le phare vous serez au pieds mais, de l’autre côté du grillage.

Merci d’avoir parcouru cet article, à bientôt pour d’autres aventures. 73.

Certificat de validation de Beg ar Vechen

Certificat de validation de Beg ar Vechen

Activation radio du phare de Penfret

Activation radio du phare de Penfret. Situé sur les Îles Glénan, dans le sud Finistère. Département 29.Je ne reviendrai pas sur l’histoire de ce petit phare évoqué dans un article précèdent. Néanmoins, en cliquant sur ce lien « Phare de Penfret » vous pourrez le parcourir si le besoin s’en fait sentir.

Préparation de l’expédition,

Bien sûr nous ne partons pas, à l’autre bout du monde, mais tout se prépare. Il faut savoir que faire des expéditions en mer, seul, tolère très peu d’erreurs. Les îles Glénan pour mémoire, sont sous l’administration de la commune de Fouesnant. Plusieurs routes s’offrent à vous pour rallier le phare de Penfret, par voie maritime. La plus courte est, celle de la Pointe de Trévignon, elle de 6 miles nautiques. Pour les autres la distance varie. De Concarneau, elle est de 9,5 miles, et sera de 8,5 miles de la pointe de Beg Meil etc…

Ma route,

Pour ma part, j’ai choisi un autre tracé, en partant de la cale de mise à l’eau de « Porz an Halen » située sur la commune de Trégunc. C’est une petite anse tranquille, hors déambulation touristique, hormis quelques locaux ou « Tamalous » de passage parcourant le chemin côtier… Je vais avoir 8,5 miles nautiques à parcourir. Une mise à l’eau vous coûtera 5 euros (prix fin septembre 2016). Il suffit de se rendre à l’office du tourisme de Trégunc et l’on vous délivrera un reçu après acquittement de la somme. Ensuite, après la mise à l’eau de votre navire, il suffit, d’apposer votre document sur le tableau de bord, de façon bien apparente. Finalement c’est très simple. Il y a de la place pour garer le véhicule et la remorque sans gêner les habitués des lieux. N’oubliez jamais que, vous n’êtes pas seul.

Cale de Porz an Halen

Cale de Porz an Halen

Panneau de réglementation de la cale

Panneau de réglementation de la cale

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de vous rendre à cette petite cale, rien de plus simple. Du centre ville de Trégunc prendre la route de Lambell en direction du hameau de Pendruc. A l’entrée de celui-ci, au carrefour de la maison de la mer, prendre le chemin sur votre droite. Vous êtes arrivés.

Jusque là, tout va bien,

C’est parti pour un trip de près de 9 miles nautiques. En sortant de l’anse, je dois laisser la cardinale de « La Roche Tudy » sur bâbord. Ensuite c’est la pleine mer. Grosso modo en tenant compte des courants et du vent, je vais filer au 190°. Mais, Je ne suis pas seul, j’ai emmené mon pote « Murphy », une fois de plus il s’est invité, le bougre.

Passage avec le phare de Pouldohan

Passage avec le phare de Pouldohan

Bien respecter le chenal, roche affleurante

Bien respecter le chenal, roche affleurante

 

 

 

 

 

 

 

 

Je commence à sortir, j’avance avec le starter afin de chauffer le moteur hors-bord. Commence à traverser doucement l’anse de Pouldohan en tenant compte des nombreux écueils affleurants. Bien entendu, je dois tenir compte de la marée pour sortir car, suivant le coefficient de marée, l’anse est complètement à sec à basse mer. Le souci arrive lorsque j’enlève le fameux starter, automatiquement le moteur cale et le bateau est livré au courant et vent dominant. Après maintes essais cela continue, après ouverture du capot moteur et vérifications d’usages il faudra attendre une bonne demi-heure afin que tout rentre dans l’ordre. Ensuite la mer, un peu plus grosse que prévue, des creux d’un mètre vont ballotter le frêle esquif. J’ai ouvert le capot, mais cela sert à rien car je suis béotien du domaine.

Route vers Penfret,

Toutes ces péripéties vont bien entendu décaler mes projets et raccourcir le temps d’activation du phare de Penfret.

Arrivée sur la plage de sable blanc

Arrivée sur la plage de sable blanc

Le phare de Penfret domine l'île

Le phare de Penfret domine l’île

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre facteur à prendre en compte lorsque vous abordez une île, la marée. Il faut savoir si la marée est montante ou descendante, surtout lorsque vous êtes seul. Il faut maintenir le bateau et décharger le matériel. Si la mer monte, pas de souci, le bateau monte avec elle et vous pourrez le remettre à flot sans problème. Si la marée descend, le navire va ou risque de s’échouer, même un semi-rigide pèse lourd et vous risquez d’attendre la marée d’après afin de le sortir…

Une fois le déchargement rapide du matériel effectué, il suffit de remettre le bateau au large, cela implique de se mouiller jusqu’à la poitrine. Celui-ci restera stable et ne reviendra pas vers le rivage.

L’activation radio,

C’est partie pour l’installation du matériel, le plus rapidement possible. Compte-tenu des impondérables, j’ai deux heures de retard et l’activation en elle-même ne durera que 1 heure trente.

Bateau parqué au large

Bateau parqué au large

Vue de la station radio

Vue de la station radio

 

 

 

 

 

 

 

 

Le matériel tient dans deux valises en plastique achetées chez un gros soldeur de matériaux. Elles ne sont pas étanches mais, protégées malgré tout des embruns éventuels. Une fois le matériel installé, je vais faire quelques clichés des environs. Pourquoi je fais cela ? et tout de suite ? Très simple, Une fois les communications radio démarrées, en général je fais des QSO jusqu’à la dernière minute. De ce fait, trop tard pour prendre des photographies. En général je ré-embarque dans l’urgence. De cette manière lorsque je commence mes contacts, je suis tranquille, mes clichés sont pris. Le règlement du DPLF et du WLOTA sont très peu contraignants. En revanche, vous devez au moins prendre un cliché lors de votre activation, être à moins de 150 mètres du phare et envoyer votre premier et dernier QSO.

Les valises, la batterie, FT857 et le guignol

Les valises, la batterie, FT857 et le guignol

Vue d'ensemble de l'activation

Vue d’ensemble de l’activation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cas présent d’îlot en pleine mer, la règle des 150 mètres n’est pas utile. Le reste du matériel habituel, un FT857 de chez Yaesu, la batterie de 110 Ah marine décharge lente, que je traîne partout. Au fil des années, elle devient de plus en plus lourde. L’éternel booster MFJ, afin de conserver une tension correcte de 13,8 volts.

Les antennes,

Côté antennes, mes éternels dipôles home made mono-bandes. Un pour le 40 m et un autre pour le 20 m, fabriqués en fil souple de 2,5 mm², un fil d’électricien quoi ! A l’avenir d’ailleurs je vais rajouter un balun 1/1 afin de parfaire les deux lobes de rayonnement.

Vue générale du phare de Penfret

Vue générale du phare de Penfret

Le phare est construit sur un fort

Le phare est construit sur un fort

 

 

 

 

 

 

 

 

Compte-tenu du temps imparti, j’effectue malgré tout une soixantaine de contacts en une heure trente. Je n’active que le phare, Pourquoi ? Mais c’est très simple, j’aurai eu besoin d’un minimum de 100 qso, pour le fort, cherchez l’erreur ! Les phares en mer, c’est comme le SOTA, ce sont des expéditions aléatoires et à risques.

Le retour,

Le retour se passe bien, toujours les creux d’environ un mètre. C’est comme dans un manège, il faut se détendre et se laisser aller au gré des flots. En revanche les courants et vent poussent fort. Le bateau passe parfois de 8 nœuds à 16 d’un seul coup, je me prends presque pour un surfeur d’occasion.

Arrivé dans l’anse de Pouldohan, c’est déjà pas mal descendu, il ne reste plus que 40 centimètres de hauteur d’eau à certains endroits. Un quillard d’ailleurs est échoué sur le banc de sable. Il n’a pas voulu suivre le chenal et a tenté de couper en travers. Pas de pardon en mer. Murphy est toujours avec moi, le télécommande de mon moteur électrique est hors service. Je ne comprend pas, c’est pourtant un produit acheté chez les vermicelles, port gratuit sur internet… De la qualité quoi. J’en profite pour casser la manivelle du treuil, heureusement, je trouve de l’aide local d’autres marins.

Validation,

Il ne reste plus qu’a faire valider mon expédition. Le phare de Penfret porte deux références, une WLOTA et une DPLF. Il compte pour les deux diplômes. Afin que cette validation soit acceptée, je dois envoyer une preuve photographique, mon premier et dernier qso. Tout est basé sur la confiance réciproque des activateurs et du comité de validation. Finalement c’est normal, en mer on ne triche pas…

penfret penfret2

 

 

 

 

 

 

 

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, à bientôt sur l’air. 73.Grand merci aussi aux nombreux SWL qui me suivent depuis des années. Notamment l’ami Patrice F-11579 depuis son joli village de Rogny-les-7 écluses dans l’Yonne.

Tintin, Haddock et Milou à Saint-Nazaire

Activation de Trévignon

Le décor,

Activation de Trévignon, toujours dans le sud Finistère.Pour s’y rendre pas très compliqué. Du centre de la ville de Trégunc, place de la mairie, direction Trévignon, quelques kilomètres plus loin arrivée sur un typical endroit de Bretagne. Pour situé plus précisément, au sud de Concarneau et près de Nevez, charmant petit village. A Nevez d’ailleurs vous avez le petit phare de Port Manech.

Concernant l’activation de Trévignon, à vrai dire deux références l’une à côté de l’autre. Aussi il va falloir faire des choix. Une seule référence ne peut être activée à la fois.

Trévignon Shelter Môle

Trévignon Shelter Môle

Trévignon Breakwater

Trévignon Breakwater

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais donc activer une référence le matin et une autre l’après-midi. Je ferai le bloc de béton le matin et la tringle à rideaux l’après-midi. Oui, je sais ! Ce n’est pas clair. Cliquez sur l’article de Trévignon écrit précédemment et ce sera plus explicite. I hope… Revenons à notre sujet, les deux sujets sont positionnés sur la latitude 47°47’60 » N et longitude 003°51’30 » W. Leur locator est IN87BT. Je vous rappel que la sphère terre à été découpée en locator, des carrés de 5kms par 5kms, donc fatalement ces deux fanaux ont le même.

Références et accès,

Les références pour le DPLF (Diplôme des Phares du Littoral Français) sont, PB 0108 pour le Trévignon Breakwater, en français, Trévignon Brise lames. La deuxième, PB 0412 pour le Shelter môle, en français, extrémité de jetée. Je vous rappel que ces deux phares ont une portée optiques supérieure à 8 miles nautiques.

L’accès, c’est là que cela se gâte un peu, il va falloir décoller ses fesses du car. L’activation de Trévignon se fera en portable pédestre, donc, un jour sans pluie, sans tempête, ni température négative. Je vous rappel que vous devez vous trouver avec votre station radio à moins de 150 m du phare activé.

Dis papa, c'est loin Trévignon ? Tais-toi et roule !

Dis papa, c’est loin Trévignon ? Tais-toi et roule !

On touche au but...

On touche au but…

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous n’êtes pas obligé de vous rendre au pied du phare si, vous n’en activé qu’un. Si vous restez à l’emplacement du cliché de gauche, vous êtes dans la bonne distance. En revanche si vous activez les deux vous devez vous rendre sur la photo de droite, hihihi. Attention aussi à l’accès, il est à vos risques et périls, il y a un panneau, cela s’appelle le principe de précaution. On connaît cela depuis tout gamin, « tu vois je t’avais prévenu, toujours à faire le C.. ».

Petite précision cependant, le mur sur la photo, est l’ancien accès du port, très dangereux à l’époque pour les navires, de plus c’était une mauvaise protection pour ceux amarrés sur le plan d’eau. C’est pour cela qu’on l’appelle « Brise lames ». A marée haute la mer se fracasse sur le muret et passe par-dessus celui-ci.

Vagues sur le mur

Vagues sur le mur

Mur brise lames

Mur brise lames

 

 

 

 

 

 

 

 

Installation,

Une fois la digue franchie, il reste à installer le matériel.Je suis venue pour les deux références. Il ne reste plus qu’a installer la station et tout son attirail.

Vue sur le port, la station et le guignol

Vue sur le port, la station et le guignol

En plus il prend la pause, l'insolent

En plus il prend la pause, l’insolent

 

 

 

 

 

 

 

 

La station est installée sur l’ancien port, à proximité de l’ancienne cale, désaffectée à ce jour. Je suis à 20m du premier phare du matin et environ 80m du second pour l’après-midi. L’avantage ? Pas besoin de déplacer la station radio pour effectuer l’activation de Trévignon. Toujours la même station, un Yaesu FT857, une verticale Comet CHA250B, une batterie de 110Ah marine, un booster MFJ 4416, un dipôle 40m et 20m en réserve au cas où. Trafic sur 40M difficile parfois avec un fort QSB, QRM atmosphérique et volontaire comme d’habitude. 100 Qso réalisés dans la matinée sur la première référence.Même si mes signaux sont percus de manière plus feutrés, la Comet est excellente (pour mon usage), sa hauteur est de 7,13m, du 40 au 10m, sans radian, ni mise à la terre, ni boite d’accord.

Fin de l’acte 1,

Bizarrement le pile-up s’arrète à 12h00, surprenant la montre biologique des OMs s’est mise en route. Je vais moi-même me restaurer en regardant les bateaux de pêches et quelques estivants entrer dans le port.

Activation de Trévignon, acte 2,

Vers 14h00 j’attaque de nouveau l’activation de la deuxième référence. Le Trévignon Shelter Môle, nouvelle entité pour le DPLF. Aussitôt un nouveau pile-up démarre sur le 20m aux environs de 14,260Mhz. Je vais tenir le micro jusqu’à 18h00 environ, avec la fatigue naissante je préfère stopper l’activation de Trévignon. Due aussi au petit vent qui se lève et me glace la carcasse. De nouveau près d’une centaine de QSO réalisés avec l’Europe entière, notamment les pays de l’Est. Finalement la batterie à tenue le coup comme d’habitude pendant ces deux cent QSO. Depuis 8h00 ce matin, cela commence à peser.

La Station, l'abri, le fanal

La Station, l’abri, le fanal

Bateaux de pêche et le Shelter Môle

Bateaux de pêche et le Shelter Môle

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer,

Finalement bonne journée, au soleil, au bord de l’eau. Expérience à refaire ou tenter. N’hésitez pas à vous lancer. Autre particularité la rencontre des curieux qui questionnent sur la radio et les activités radio de phares.

N’oubliez pas de faire valider vos expéditions auprès du comité du DPLF. Cela permettra aux chasseurs de phares, OMs, écouteurs, Swl etc.. De valider une demande diplôme.

Merci d’avoir pris le temps lire cet article, à bientôt pour une autre aventure.

0372-F5OHH-2016 0373-F5OHH-2016

 

 

 

 

Activation de la Pointe du Coq

Activation de la pointe du Coq,

Nous retournons sur la commune de Bénodet. Petite cité balnéaire dans le sud Finistère. Je ne vous referai pas l’histoire de ce petit phare situé à l’entrée de la Ria de l’Odet. Voie maritime qui relie la ville de Quimper à la mer. Pour pouvez consulter l’article publié sur ce site, il y a quelques temps.Pour les Radio-amateurs décidés à activer ce petit monument, rien de plus simple. Idéal pour des débutants dans le domaine. La distance à respecter, moins de 150 m, est aisée à remplir. Lors de doute n’hésitez pas à vous rendre sur le site du DPLF, (Diplôme des Phares du Littoral Français) très explicite.Maintenant revenons à l’activation de la pointe du Coq.

Localisation,

A l’aide de votre gps ou plan préféré, vous recherchez la corniche de l’estuaire, avenue agréable qui longe le littoral. Si vous êtes un peu gauche, cherchez l’Alhambra restaurant ou plutôt « Le Minaret » bâtiment emblématique de 1926 que le docteur Boyer fit construire le long de la côte. Ayant soigné quelques années plus tôt le pacha de Marrakech, El Glaoui. Ce dernier, décide de lui offrir une dizaine d’ouvriers dans le but de faire la décoration intérieure de la demeure du docteur inspiré de son pays.  La villa du professeur Boyer, mort en 1951, sans enfants, fut achetée par un couple qui en a fait un hôtel-restaurant.

Le Coq et l'alhambra

Le Coq et l’alhambra

Phare du Coq

Phare du Coq

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc, arrivé sur place, les places risques d’être chères en période estivale. Il suffit d’arriver de bonne heure le matin. Pas de souci pour activer ce petit phare, c’est la météo qui vous guidera. Soit le temps est très mauvais, pluie, vent ou autre élément perturbant et vous devrez rester dans votre véhicule soit, un temps acceptable,c’est à dire pas de pluie et cela peut se faire au pied du bâtiment.

 

La pointe du Coq

La pointe du Coq

Stationnement au pied de l'Alhambra

Stationnement au pied de l’Alhambra

 

 

 

 

 

 

 

 

Emplacement station

Sur le cliché de gauche, des places parking au pieds du mur, sinon sur le cliché de droite après la jardinière, ce sont les mêmes emplacements que cité précédemment.

En fait le problème ne se posera pas, il est possible de l’activer toute l’année. Voyons maintenant un autre emplacement, celui que j’ai utilisé lors de ma sortie, en Avril. Mon souci ce jour-là a été le vent venant du large.

Emplacement pour les antennes

Emplacement pour les antennes

Belle emplacement au pied du Phare

Belle emplacement au pied du Phare

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis rendu tout bêtement au pied de l’édifice. Il est situé à environ 50 m maximum de la route donc très facile d’accès. Sur le cliché de gauche vous pouvez poser vos antennes sur la bande verte, c’est de l’herbe. Au loin vous pouvez apercevoir mon dipôle 40 m. Sinon en coéfficient de marée inférieur à 90, vous pouvez vous installer sur la plage en contrebas.

Surtout laissez libre, l’aller de gravier (photo de gauche) car c’est là que passent les coureurs, à pieds, marcheurs e tous genres et poussettes d’enfants se rendant au square attenant.

Oui, dernière précision, vous serez à côté d’un jardin d’enfants donc, aurez des visites amicales de curieux et/ou de connaisseurs.

Position idéale pour activer un phare

Position idéale pour activer un phare

Position idéale pour une bonne journée

Position idéale pour une bonne journée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques précisions utiles

Position du phare du Coq, ville de Bénodet, corniche de l’estuaire.Sa position est L = 47° 52′ 40″ N et l = 004° 06′ 60″ W. Le QRA locator est IN77WU. Sa référence pour le DPLF* est PB 401. N’oubliez pas de prévenir la communauté Radio-Amateur de votre évènement car, des OMs de tous les pays du monde sont passionnés de phares et bateaux phares.

A la fin de votre activation, n’oubliez pas de faire valider votre animation auprès des responsables du DPLF, ou WLOTA (si phare en mer) afin d’officialiser l’activation. Finalement encore un bon moment de passé au bord de l’océan et/ou de l’Odet.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce petit article.

Stationnement le long du mur

Stationnement le long du mur

Autre emplacement pour l'activation

Autre emplacement pour l’activation

 

 

 

 

 

 

 

0369-F5OHH-2016 LogoDPLF2

 

 

 

 

 

 

 

*Diplôme des Phares du Littoral Français

Activation de Lanriec

Présentation,

Activation de Lanriec, petite maison phare à l’entrée du port de Concarneau. Nous sommes toujours en Bretagne dans le sud Finistère. Ce phare est relativement facile à activer, soit à pied par le chemin douanier, soit devant, en se faisant une petite place près de celui-ci. Simple mise en garde, normalement à ce jour (2016) c’est une propriété privée. Le jour de mon activation, personne n’était présent. Vous pouvez toujours toquer à la porte et demander la permission de vous garer à cheval sur l’herbe du terrain. Pour ma part j’ai pris la solution du chemin côtier, afin d’être dehors en plein air. Fin avril, j’ai réalisé mes contacts radio en veste et gants polaires. Je sais, je suis cintré, mais c’est ça une passion.

Pour arriver sur place, commencer par programmer votre Global système préféré. Pas compliqué jusque là.

ça va ! Pas top dur...Jusque là

ça va ! Pas top dur…Jusque là

Activation de Lanriec, où je stationne ?

Activation de Lanriec, où je stationne ?

 

 

 

 

 

 

 

 

L’accès,

Comme je vous le disais auparavant, le terrain devant le phare est théoriquement privé, ensuite le chemin/rue entre dans la propriété d’à côté. J’avais trouvé une troisième solution, en cas de temps clément, c’est d’installer une verticale au pied du pylone métallique. En revanche très peu de place disponible. Maintenant je vais vous présenter une autre solution que j’ai adoptée le jour de mon activation.

Alors ! Elle est pas belle la vue...

Alors ! Elle est pas belle la vue…

Enfin sur place, encore un effort

Enfin sur place, encore un effort

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre solution c’est, de se prendre par la main, de contourner le quartier à pieds avec une petite remorque de jardin que j’utilise à la maison et pour mes expéditions radio. On est pas des pantouflards, n’est-ce pas ?

Il faut vous préciser que le quartier est très en pente et termine en cul de sac. Donc soit vous voyagez QRP, soit comme votre serviteur, vous utilisez une petite chariote, made in vermicelles. Hé oui, l’activation de Lanriec se mérite.

Bien installé, non ?

Bien installé, non ?

Pour changer, le guignol prends la pause

Pour changer, le guignol prends la pause

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Activation de Lanriec,

Le souci chez OHH, c’est que, ça déménage grave. Dans la petite remorque, une batterie de 110Ah marine décharge lente, un booster MFJ pour la tension. Pas la mienne celle du poste…Un FT897 de chez Yaesu, une boite de couplage FC30 en cas de besoin, deux longueurs de coaxiales de 7mm (moins de pertes que le RG213 et moins lourd). Un manipulateur CW (morse pour les débutants), deux dipôles 20 et 40m construction OM. Un analyseur MFJ269 au cas où, une table et une chaise, sans compter les quelques raccords et bouts de fils pour le dépannage. Pour finir l’éternelle glacière pour les victuailles et la boisson pour requinquer les OMs d’un certain âge…

Sur le rocher, la station APRS

Sur le rocher, la station APRS

Le bateau d’excursion pour les Glénan

Le bateau d’excursion pour les Glénan

 

 

 

 

 

 

 

 

Echanges,

Avouez que, passer une journée au bord de l’eau, c’est du bonheur. Vous serez régulièrement solliciter par des gens curieux et gentils. Je réponds toujours aux personnes polies, le sésame c’est « Bonjour », sinon le store est baissé. Puis cela change des Piles-up qui parfois ne vous laissent à peine le temps de boire un petit café et grignoter vos gâteaux préférés.

D'autres rentrent du boulot

D’autres rentrent du boulot

On n'est pas bien là ?

On n’est pas bien là ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour,

Après cette bonne journée de radio, ses nombreux contacts d’un bout à l’autre du globe, je rentre au camp de base. Le souci du retour c’est le chemin en sens inverse avec le matériel dans la remorque et remonter la côte de 12 à 13% avec l’ensemble. De plus vous ramenez aussi la joie et la fatigue du jour hihihi.

Vue du site d'activation de Lanriec

Vue du site d’activation de Lanriec

LogoDPLF2

 

 

 

 

 

 

 

Précisions,

Quelques précisions concernant l’activation de ce phare. Il est situé dans Lianrec, banlieue de Concarneau, 29900, Sud Finistère, sa référence pour le DPLF PB 0393. Sa position L = 47°52’10 » N, l = 003°54’60 » W, cela donne un locator de IN87BU. N’oubliez pas d’envoyer votre demande de validation de l’activation.

0368-F5OHH-2016

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, à bientôt pour de nouvelles aventures. Pour relire l’histoire de ce phare cliquez ici, merci. 73′ Qro

Activation de Beuzec-Conq

Activation de Beuzec-Conq

Activation de Beuzec-Conq, bien sûr une fois de plus c’est une activation radio. Cette nouvelle référence compte pour le diplôme des phares du littoral français, Le DPLF. Ce diplôme référence tous les systèmes lumineux du littoral français ayant une portée de 8 miles nautiques et plus. Donc l’on trouve toutes sortes d’architectures, du phare de luxe en Kersanton à…..La tringle à rideau. C’est une boutade, quoi-que…Si l’on s’en tenait qu’aux « Vrais phares » comme disent certains de nos compatriotes, nous n’aurions pas beaucoup de références sur le diplôme.

Les phares c’est comme les filles, plus ils sont beaux ou belles moins ils ou elles vous seront accessibles. Au lieu de baver sur le calendrier Pirelli, vous bavez sur ceux des phares vendus à profusion pour les touristes de passage. C’est tant mieux d’ailleurs car comme cela notre patrimoine maritime est mis en avant.

Revenons à nos moutons,

Mais revenant au sujet du jour. Le phare/église du village de Beuzec-Conq situé dans la périphérie de Concarneau dans le Finistère, département 29, en Bretagne sud. Oui ! Je fais aussi pour les nuls ou nazes de la géographie. Ce village en fait, est inclus dans l’agglomération, absorbé par Concarneau en 1945. Le dernier recensement date de 1936 et annonçait environ 4100 âmes. Mais c’était avant la seconde guerre mondiale…A ce jour les commerces ont en grande partie disparu, hormis quelque-uns autour de la place de l’église.

Revenons à la Radio,

Mais revenons à la radio et les phares. Comme je le précisais dans un article précédent, Le phare de Beuzec-Conq fait partie du système lumineux qui permet aux navires d’accéder au chenal du port de Concarneau. L’alignement du phare de La Croix, l’ancien feu de Kériolet (devenu amer) et le phare de Beuzec-Conq.

L'arrière vue depuis le cimetière

L’arrière vue depuis le cimetière

Vers la place de l'église

Vers la place de l’église

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien oui, si vous cherchez un phare, cherchez d’abord la place de l’église. Je ne vous raconterai pas une nouvelle fois le pourquoi du comment, cela à déjà été fait sur ce même site. Cherchez, vous trouverez, c’est écrit dans…Comme disais ma grand-mère. C’est un des 2 où 3 phares églises existants en France, ce n’est pas une nouveauté. Il ne faut pas oublier notre histoire, les premières tours à feux étaient construites par des moines. Rappelez vous la Pointe Saint Mathieu, de Penmarch.

Place de l'église ou.....Du phare

Place de l’église ou…..Du phare

L'optique dans le clocher

L’optique dans le clocher

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de vous installer pour activer ce phare, n’hésitez pas à vous rendre dans le petit café épicerie sur la place, pourquoi ? Parce que le patron est très accueillant. Quelques caractéristiques de ce « Phare ». Sa position tout d’abord, L= 47°53’30 » N et 003°54’00 » W. Son locator est IN87BV. Sa référence pour le DPLF est le PB 0347. Passons maintenant à l’emplacement d’activation.

Superbe soleil d'avril

Superbe soleil d’avril

De la place et protégé de la circulation

De la place et protégé de la circulation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’emplacement donc, aucun souci, sur place vous pouvez apercevoir sur la façade Ouest de l’édifice un morceau de rue fermé par la commune à la circulation.

Emplacement pour poser vos antennes

Emplacement pour poser vos antennes

Autre emplacement pour activer le phare

Autre emplacement pour activer le phare

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques conseils,

Sur le cliché de gauche l’emplacement fermé à la circulation où vous pouvez vous installer. Petit conseil avant cela, acheter le journal afin de savoir si une commémoration ou activation risque d’avoir lieu car vous êtes face au monument dédié aux soldats s’étant battu pour notre liberté. Autre vérification, si un convoi mortuaire n’est pas prévu ce jour là car la rue fermée sert pour le parking des véhicules corbillards. Autre solution encore plus sympathique, allez dans le café épicerie derrière l’église, le patron se fera un plaisir de vous renseigner.

De la place pour vos antennes

De la place pour vos antennes

En pleine activation de Beuzec-Conq

En pleine activation de Beuzec-Conq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois installé vous pouvez fixer sans problèmes vos dipôles ou antennes verticales préférées. Comme l’endroit est publique et passant vous ferez pas mal de rencontres intéressantes avec la population locale, très accueillante si vous prenez le temps d’expliquer vos activités. La promotion des Radio-Amateurs passe aussi par ce biais.

Visite super sympa

Visite super sympa

Un opérateur de plus sur l'activation de Beuzec-Conq

Un opérateur de plus sur l’activation de Beuzec-Conq

 

 

 

 

 

 

 

 

Visites très sympathiques,

En parlant de rencontre sympa, en voila deux. Un sympathique labrador est venu passer quelques heures à l’ombre de cette belle après-midi d’avril. La deuxième visite celle de l’Ami Loïc, m’ayant entendu sur le 40 m, ma gentiment rejoint pour passer un bon moment ensemble. Son indicatif, 14HF092. Pour changer nous avons parlé radio.

QSL de Loïc

QSL de Loïc

Idem, la première

Idem, la première

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion,

Pour finir, l’activation de ce phare est facile et accessible à tous les opérateurs radio désirant se faire plaisir. Une fois votre activation réalisée n’hésitez pas à demander sa validation au comité du DPLF.

Finalement encore, une bonne journée radio et de rencontre.

Merci d’avoir lu cet article, au plaisir de se voir ou lire. 73′ Qro. Si vous désirez relire l’article sur l’histoire de ce phare, cliquez ici.

0367-F5OHH-2016 LogoDPLF2