Activation, pique-nique à Pouldohan

Activation, pique-nique à Pouldohan. Ce petit fanal en béton est situé sur la Ria de Minahouet dans le Finistère. Département 29 pour les nuls. Aussi, il est peu ou pas connu du public. Uniquement des locaux, plaisanciers, pêcheurs ou marcheurs du sentier douanier se rendant sur Concarneau. Je ne vous parlerai pas de sa petite histoire évoquée dans un sujet précédent.

Il fait partit de la « Bande des quatre ». Quatre petits phares installés dans le sud Finistère de 1924 à 1927. Le phare de Pouldohan et celui de Trévignon en 1924. Ensuite celui de Pors-Poulhan et Merrien en 1927. Ce sont de petites tours carrés de 5 à 7,60 mètres de hauteur. Construites en béton et barbouillés de peinture afin de servir d’Amer de jour.

Localisation et s’y rendre,

Le phare de Pouldohan se situe sur la commune de Trégunc, pour y accèder, c’est simple. Lorsque vous êtes sur la route de Concarneau vers Trégunc. A l’entrée de la ville, sur le rond-point de Minahouet. Aussi, il est simple à trouver, une usine de vêtements marins, très connue dans notre pays, « G.. C….n » face à une brasserie, café portant le nom du lieu. Vous prenez sur votre droite, la route de Lambell. Centimètres plus loin, première à droite de nouveau et prenez le chemin de Grignalou, petite route en cul de sac. Attention au croisement d’un véhicule venant en sens inverse. Un conseil, lâchez la grappe à votre GPS et regardez la route. Après deux à trois kilomètres, vous êtes arrivés. Un petit parking est situé au bout du chemin car l’accès au phare se fait à pieds.

Petit parking de Pouldohan

Petit parking de Pouldohan

Activation, pique-nique à Pouldohan

Au fond de l’impasse, le phare

 

 

 

 

 

 

 

Finalement, une fois arrivé à destination, il ne reste plus qu’à décharger le matériel radio et de pique-nique. Il y a possibilité de descendre le véhicule en marche arrière dans le cas de souci de santé, en revanche, c’est sous votre responsabilité…

Phare de Pouldohan vu du large

Phare de Pouldohan vu du large

Fin de l'impasse

Fin de l’impasse

 

 

 

 

 

 

 

 

Activation, c’est parti,

Premièrement, c’est une activation aisé, et donc très facile pour une première fois. Une condition de réussite à prendre en compte, c’est l’océan. Faites attention au coefficient de marée et au sens du vent. Si vous n’y prêtez pas attention, vous risquez de prendre une bonne douche et mettre à mal votre matériel.

Marée basse même coefficient

Marée basse même coefficient

Marée Haute coefficient 75

Marée Haute coefficient 75

 

 

 

 

 

 

 

Concernant le matériel, c’est l’habituel qui à fait ses preuves. En revanche les lieux ne comportent que des rochers, donc très difficile d’implanter des petits mâts. Pour ma part j’emmène systématiquement une massette de 1,5 kilogramme et des fiches en acier, style piquet de terre.

Pique-nique à Pouldohan

Montage des antennes HF

Activation, pique-nique à Pouldohan

La verticale et le dipôle

 

 

 

 

 

 

 

Je profite de la marée basse afin d’explorer le coin. Je prends des repaires car, je vais quelques semaines plus tard, mettre le bateau à l’eau pour attaquer le phare de Penfret.

Finalement les ancrages vont être réalisés à l’aide de gros blocs de granit trouvés sur place. Ce coup-ci, je n’ai pas emmené d’installation VHF/UHF.

Activation, pique-nique à Pouldohan

Phare, Radio et Océan

Activation, pique-nique à Pouldohan

J’avais oublié, le guignol

 

 

 

 

 

 

 

Le WX est beau, couvert en ce début de matinée, il est 09h30. Je commence directement par le 40 m. Comme d’habitude, du monde et des stations puissantes dans les parages immédiats. La différence des signaux entre le dipôle et la Verticale Comet est flagrante. Bien sûr que mes correspondant(e)s préfèrent le premier. Le seul souci est, qu’il est mono-bande, pour changer de bande, je dois remplacer l’antenne. L’avantage de la verticale c’est l’étendue des fréquences de 10 m à 40 m. Elle a un angle de départ plus bas, aussi.

Activation, pique-nique à Pouldohan

Dans le fond, l’île aux Moutons

Ria de Minhaouet

Ria de Minhaouet

 

 

 

 

 

 

 

Pique-nique et après-midi,

Petite pause vers 12h45, une bonne centaine de contacts établis depuis le matin. Finalement, je fais un petit break d’une heure et demie. Je reprends l’après-midi vers 14h00, sur la bande des 20 m.

Le continent américain est ouvert, je fais des canadiens et des californiens.

 

 

 

 

 

 

Par moment des paquets de mer passent les rochers, malgré le faible coefficient de marées. Toute la journée des curieux passent, s’arrêtent, interpellent et posent des questions. Tout reste bon enfant et cordiale. Une partie du chemin côtier est réduit où détruit, la nature reprend ses droits.

L’heure s’avance, il est 16h30, je commence sérieusement à fatiguer, contrairement à ma fidèle batterie de 110 Ah marine qui tient le coup. Avec près de 200 contacts ou QSO, je décide de stopper les émissions.

Très bon bilan d’activation, finalement, activation, pique-nique et radio à Pouldohan seront un bon crû.

Il ne reste plus qu’à valider l’expédition auprès des instances concernées.

Pour terminer avec les environs du phare de Pouldohan, sur le chemin côtier à quelques centaines de mètres vers le Sud. Vous pouvez apercevoir un drôle de totem, blanc, sur les hauteurs du rivage. Il s’agit d’un « Amer », ancêtre des tours à feu et phares.

La Pyramide, Pointe de la Jument

La Pyramide, Pointe de la Jument

La Pyramide, Pointe de la Jument

La Pyramide, Pointe de la Jument

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. 73 à bientôt.

 

Print Friendly, PDF & Email